22 Février 2017

Afrique de l'Ouest: «Sahel Innov» - Les start-up sahéliennes au service du développement durable

Au Niger, des start-up africaines tiennent un forum du 21 au 23 février à Niamey. La secrétaire générale de la Francophonie, Michaëlle Jean, l'a inauguré mardi 21 février en présence du président nigérien. « Sahel Innov » tentera d'apporter des réponses aux défis de la région du Sahel.

Des jeunes entrepreneurs venus de sept pays sahéliens de la sous-région ouest-africaine rivaliseront d'ingéniosité du 21 au 23 février à Niamey, lors du « Sahel Innov ». Le but de ce forum est de mettre l'innovation au service d'un développement durable au Sahel.

Parmi les entrepreneurs, Adama Sawadogo est venu du Burkina Faso pour présenter l'application sur l'état civil qu'il a mise au point. « Le constat, c'est qu'en Afrique, nous avons 55 % de la population qui est sans existence légale, explique-t-il. Au niveau des enfants et jusqu'à l'âge adulte, il y a des difficultés pour pouvoir entrer dans l'économie formelle et pouvoir participer à des élections. C'est ce qui m'a amené à inventer ICivil pour pouvoir résoudre la problématique de l'état civil qui est une carence en Afrique. »

Dans un pays qui subit des aléas climatiques comme le Niger, Abdou Maman Kané pense avoir trouvé une solution pour améliorer les rendements agricoles : la télé-irrigation. « Il y a avec le téléphone portable une technologie qui permet de sous-traiter l'irrigation au téléphone et au solaire », assure-t-il.

Josef Garvi de Sahara Sahel Foods (SSF) vise lui la transformation des fruits sauvages des brousses sahéliennes : « Nous faisons de la transformation alimentaire des plantes forestières du Sahel. Nos innovations, c'est au niveau de la transformation. Nous faisons des recettes nouvelles, des utilisations nouvelles de ces anciens aliments. »

Les meilleurs projets seront récompensés, notamment celui de la meilleure application numérique.

Afrique de l'Ouest

Mécontents de la hausse du prix de la farine, les boulangers annoncent 48 heures sans pain

Si rien n'est fait d'ici là, les boulangers envisagent de ne pas fabriquer de pain les 1er et 2 novembre… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.