21 Février 2017

Afrique Centrale: Libre circulation en zone Cémac

Le Gabon et la Guinée désormais favorables à la libre circulation des personnes et des marchandises dans la sous-région.

Lors du dernier sommet ordinaire de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (Cémac) à Djibloho (Guinée équatoriale), le Gabon et la Guinée équatoriale se sont engagés à appliquer -sans exclusive- la libre circulation des personnes et des biens dans l'espace commun, à toute personne physique possédant une carte nationale d'identité et/ou un passeport biométrique.

Une mission de la commission Cémac s'assurera de la matérialisation de la décision, indique un communiqué. La libre circulation des personnes et des marchandises en zone Cémac devrait être effective le 1er janvier 2014, pour éviter de faire figure de «mauvais élève», en Afrique.

Afrique Centrale

Un haut responsable de l'ONU insiste sur des signes avant-coureurs de génocide

Le secrétaire général adjoint des Nations unies pour les Affaires humanitaires, Stephen O'Brien, a… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.