23 Février 2017

Afrique de l'Ouest: UNFPA Nigeria reçoit un soutien financier de KOICA comme Subvention Humanitaire pour l'Etat de Borno, Nigeria, Epicentre de la Crise du Bassin du Tchad

communiqué de presse

ABUJA 21 février 2017 –UNFPA, le Fonds des Nations Unies pour la population, a reçu 500 000 000 de dollars comme subvention de l'Agence de coopération internationale de la République de Corée (KOICA) pour accroître le soutien aux réparations de la fistule et aux soins obstétricaux d'urgence dans l'État nigérian de Borno,  épicentre de la Crise dans le  bassin du lac Chad. KOICA a rendu disponible la subvention et a en outre demandé à UNFPA de soumettre une proposition pluriannuelle de 5 millions de dollars pour intensifier le travail humanitaire dans l'État de Borno.

La mission d'experts de UNFPA et KOICA dans l'Etat de Borno, avait pour objectif de mieux comprendre le contexte et d'évaluer la faisabilité de la proposition de UNFPA. Les deux parties étaient conduites par la Représentante par intérim de l’UNFPA au Nigeria, Mme Beatrice Mutali, et M. Kyu-Duk Noh, Ambassadeur de la République de Corée au Nigéria. M. Noh avait conduit une délégation de KOICA sur une première évaluation du programme d'intervention humanitaire de l’UNFPA à Maiduguri, capitale de l'État de Borno.

Parmi les autres membres de la délégation coréenne, étaient  le Chef de mission Adjoint, Yong-min Song et le Directeur de KOICA, Sook Hyun Park. La délégation a également rencontré le Gouverneur de l'Etat de Borno, Kashim Shettima

Au cours de la mission, le Gouverneur Shettima a félicité la République coréenne pour son soutien aux habitants de Borno et a demandé que les fonds soient investis davantage dans la mise en place d'infrastructures, d'écoles, de structures sanitaires et d'abris pour les personnes déplacées internes et pour les communautés d'accueil. Le Gouverneur Shettima a également exhorté à intervenir rapidement pour répondre aux besoins vitaux des communautés touchées, à leur prompt rétablissement et à leur résilience dans la construction de services sociaux, d'infrastructures économiques et de programmes de soutien aux moyens de subsistance.

«L'État considère comme une opportunité de changer sa vie, que toute fille survivante ait  accès à l'éducation et les partenaires peuvent venir soutenir l'État dans les infrastructures, comme la reconstruction des écoles et la restauration des centres de santé», d’après le gouverneur.

L'ambassadeur de Corée avait déjà promis que son gouvernement s’associerait à l’UNFPA pour travailler à Borno. M. Noh a noté que même si KOICA avait travaillé au Nigéria, c'était une occasion pour le gouvernement de choisir d'être dans au moins trois régions au niveau local sélectionnées et de veiller à ce que son aide affecte positivement la vie des populations.

L'ambassadeur a ajouté: «Nous, en République de Corée, savons et comprenons ce que vivent les habitants de Borno, car il y’a un temps où mon pays dépendait du financement des bailleurs de fonds, et comme on le dit : « c’est dans le besoin qu’on reconnait ses vrais amis."

La mission a également coïncidé avec la visite de plusieurs bailleurs, organisée par l'UNCT, dirigée par le coordonnateur résident / coordinateur humanitaire. Dans  l'équipe, on pouvait compter les Irlandais, le DFID, l'USAID, l'UE, la Norvège, la Suède et l'Espagne, les Pays Bas et les deux Ambassadeurs de Corée du Sud et d'Irlande. L'évaluation de la mission visait à donner aux bailleurs une vue d'ensemble des besoins humanitaires, des réponses et des lacunes dans la région et à leur permettre de mieux se préparer pour une participation efficace et efficiente à la Conférence d'Oslo.

Les délégations ont visité le camp des déplacés de Muna Garage au cours de leur visite de deux jours et ont rencontré des représentants du gouvernement et des principaux acteurs humanitaires de l'État. La visite a été organisée pour rechercher plus de soutien s durable et pour accélérer la reconstruction, la réhabilitation et la réinsertion des personnes déplacées dans l'Etat de Borno.

Afrique de l'Ouest

Le Conseil de Paris apporte son soutien au maire de Dakar Khalifa Sall

Le Conseil de Paris a adopté un « vœu » mardi 12 décembre, visant à créer… Plus »

Copyright © 2017 UNFPA West and Central Africa. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.