23 Février 2017

Algérie: Le pays doit assurer son autonomie technologique pour accompagner son développement économique (CDTA)

Alger — L'Algérie doit assurer son autonomie en matière de maîtrise des nouvelles technologies afin d'accompagner son développement économique, a indiqué jeudi le directeur du Centre de développement des technologies avancées (CDTA), Yacine Djeridene.

M. Djeridene, qui était l'invité de la chaîne 3 de la Radio algérienne, a souligné l'urgence d'"acquérir le savoir et s'assurer la maîtrise de l'économie numérique pour hâter le développement national".

Il a estimé que "continuer à importer des équipements clés en main, ne peut, en aucune manière, contribuer à maîtriser les nouvelles technologies, surtout, dit-il, en l'absence de programmes de développement interne pour en maîtriser le parfait usage".

L'expert a cité, à titre d'exemple, que "toute usine installée clé en main, si elle n'est pas suivie d'un programme de développement interne, devient obsolète au bout de quelques mois".

Il a, à ce propos, mis avant le programme de développement lancé par le CDTA pour contribuer au développement du savoir et sa transformation en savoir-faire et en produits nécessaires au développement socio-économique.

M. Djeridene a relevé, dans ce sens, la création, par le CDTA, d'une plateforme de e-maintenance au bénéficie de la compagnie nationale Air Algérie qui lui permet de situer des pannes pouvant survenir sur ses avions.

"Avec cette technologie, nous pouvons, à travers une tablette connectée, orienter et diriger un technicien pour identifier une éventuelle panne sur un appareil se trouvant dans n'importe quel endroit du monde", a-t-il dit.

Il a également fait état d'autres applications développées par le CDTA comme le système des techniques biométriques au bénéfice de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) et un autre système de télémédecine avec le ministère de la Défense nationale.

M. Djeridane a indiqué, en outre, que son centre a lancé récemment une application de prévention en matière de sécurité routière, dotée d'un système d'alarme automatique à l'usage des automobilistes accidentés leur permettant d'entrer automatiquement en contact avec les services de gendarmerie.

Algérie

Rabat réagit aux déclarations de Messahel sur le royaume et l'argent du haschich

Le Maroc a annoncé samedi 21 octobre qu'il avait rappelé son ambassadeur en Algérie et qu'il avait… Plus »

Copyright © 2017 Algerie Presse Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.