24 Février 2017

Sahara Occidental: Une délégation du Congrès américain en visite dimanche dans les camps de réfugiés sahraouis

Washington — Une dizaine de sénateurs et membres de la chambre des représentants des Etats-Unis effectueront dimanche une visite aux camps des réfugiés sahraouis à Tindouf, a-t-on appris auprès de la représentation du Front Polisario et des diplomates algériens à Washington.

La délégation du Congrès devrait rencontrer les dirigeants sahraouis et saisir cette occasion pour constater de visu la situation des réfugiés sahraouis contraints à vivre depuis 40 ans dans l'exil en l'absence de perspectives qui leur permettent de revenir un jour à leur terre occupée par le Maroc.

Cette visite de soutien au peuple sahraoui, prévue dans le cadre d'une tournée africaine, intervient juste après l'arrivée au pouvoir de la nouvelle administration américaine et témoigne de l'intérêt et de la solidarité des représentants du peuple américain à la cause sahraouie.

La délégation comprend d'influents membres du Congrès américain à l'instar du républicain Randy Hultgren, coprésident de la commission Tom Lantos des droits de l'Homme de la chambre des représentants et plusieurs de leurs conseillers en charge des questions africaines, étrangères et des droits de l'homme.

Le Congrès américain, particulièrement sensible à la cause sahraouie et à la situation des droits de l'Homme dans les territoires occupés, avait tenu l'année dernière une audition sur le Sahara occidental, consacrée essentiellement à l'examen du mandat de la Mission des Nations unies pour l'organisation d'un référendum au Sahara occidental (Minurso) et aux violations des droits de l'Homme dans les territoires sahraouis occupés.

L'audition, une première dans les annales du Congrès américain, a constitué un véritable procès contre la politique répressive du Maroc et a incité le Haut commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme à s'engager fortement dans une mission de surveillance dans les territoires occupés.

Elle a aussi permis d'ouvrir un débat libre sur la question sahraouie au sein de cette institution qui exerce une grande influence sur la vie politique américaine.

Des représentants du Congrès ont effectué en 2016 deux visites aux camps des réfugiés sahraouis en soutien aux revendications légitimes du peuple sahraoui à l'autodétermination.

Le caucus sahraoui au congrès, constitué des amis du Sahara occidental à la chambre des représentants, avait appelé en avril 2016 l'ancien Secrétaire d'Etat, John Kerry, à rester ferme sur l'engagement de la nation américaine envers le peuple sahraoui en s'assurant que le Conseil de sécurité empêche le Maroc de porter atteinte à l'intégrité du processus de paix.

Copyright © 2017 Algerie Presse Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.