14 Février 2017

Seychelles: "Prolongement du moratoire sur la construction des hôtels, interdiction d'exporter la noix de coco de mer "le président Faure prononce son premier discours sur l'État de la Nation

Victoria Seychelles — Le président des Seychelles Danny Faure a présenté pour la première fois son discours sur l'état de la Nation devant les députés seychellois.

Le chef de l'État seychellois a annoncé plusieurs mesures visant à lutter contre la pauvreté, les problèmes de drogue, et la construction de logements.

Le président Faure a annoncé la création du ministère de la famille.

Aux Seychelles toutes les plages sont publics, mais certains hôtels et individus interdisent l'accès à des plages, et le chef l'État entend renforcer ce droit.

« J'ai instruit le bureau du Procureur Général ainsi que le ministère responsable afin de travailler sur un projet de loi dans le but d'obliger les propriétaires privés ou publics de mettre à disposition du public un accès à la plage venant de la route publique à travers leur propriété.

A partir du 1er mars les Seychelles vont interdire l'exportation du coco de mer comme matière première.

Le chef de l'État souhaite que cette graine qui ne pousse naturellement qu'aux Seychelles soit exploitée par ses habitants.

« Le gouvernement veut mettre en place une industrie qui produira de la valeur ajoutée sur les noix de coco de mer et les taxes récupérées seront reversées au Fon de développement de Praslin » a dit le président Faure

Le président des Seychelles a également annoncé l'ouverture du marché aérien pour les vols entre les îles à des entreprises seychelloises.

« Avec le nouveau développement économique aux Seychelles l'objectif, c'est de permettre aux acteurs Seychellois d'être impliqué dans le développement économique dans les îles dans le domaine de l'agriculture et de la pêche ».

Le chef de l'État a prévu de réaliser plusieurs projets pour le développement du pays avec l'arrivée d'un deuxième câble Internet pour les Seychelles pour augmenter le débit Internet.

Le président envisage, la construction de plusieurs tunnels pour relier la côte est à la côte ouest de Mahé.

Le gouvernement va faire une étude sur sa faisabilité et coût au cours de cette année.

« Nous devons envisager ce nouveau concept comme une méthode de développement dans les différents secteurs, si cela est possible, cela amènera de bonnes choses pour les Seychelles » a dit Faure.

Les Seychelles avaient, en 2015 annoncé l'introduction d'un moratorium a contre la construction des grands hôtels, pour une période de deux ans. Le président Faure a décidé de prolonger ce moratorium jusqu'à la fin 2020.

« Le ministère du tourisme publiera la liste de tous les projets qui ont été approuvés avant que ce moratorium soit entré en vigueur et cela sera disponible le 1er mars » a dit Faure.

Jeudi le dirigeant de l'opposition Wavel Ramkalawan donnera son point de vue sur le discours du président Faure suivi de Charles de Commarmond le dirigeant des affaires du gouvernement.

Seychelles

Epidémie - Un cas de peste importé confirmé aux Seychelles

L'épidémie de peste à Madagascar a été exportée aux Seychelles. Ce pays aurait… Plus »

Copyright © 2017 Seychelles News Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.