28 Février 2017

Bénin: Date butoir pour l'immatriculation des motos

Ce 28 mars est en principe la date butoir pour l'immatriculation des engins à deux roues. Les autorités faisaient obligation aux motocyclistes d'immatriculer leurs engins avant la période de répression.

Au Bénin, c'est aujourd'hui la date butoir pour l'immatriculation des engins à deux roues.

Avec ses 10 millions d'habitants, le Bénin dispos presque autant d'engins à deux roues. Dans la circulation, contrairement aux autres véhicules, la plupart des motocyclettes ne portent pas de plaque d'immatriculation.

Les autorités, conscientes du danger que cela constitue ont finalement décidé d'appliquer la règlementation. Sacca Lafia, Ministre de l'intérieur et de la sécurité publique.

Immatriculation obligatoire

Chaque propriétaire de moto doit débourser 11.500 FCFA pour s'acquitter de cette obligation. Mais après les séries de sensibilisation pour permettre à tous les usagers de s'y conformer, nombreux sont-ils encore à rouler dans l'anonymat. C'est le cas de Désiré à Cotonou.

Partout dans les villes, les motocyclistes, les conducteurs de taxis motos en particulier ne semblent toujours pas préoccupés. La dernière phase de sensibilisation devrait s'achever ce 28 mars, mais selon le Directeur général adjoint de l'Agence nationale des transports terrestres la collecte des dossiers n'est pas achevée. Bernard Zannou. la phase répressive annoncée pour début mars prendra sans doute encore du temps. Cliquez sur l'image pour écouter.

Bénin

Que faisait le photographe Irving Penn en Afrique?

C'est le grand photographe de la mode et des stars de tous genres : Audrey Hepburn, Richard Burton, Truman Capot, Marcel… Plus »

Copyright © 2017 Deutsche Welle. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.