28 Février 2017

Afrique: Encourager le développement durable

communiqué de presse

Berlin — Offrir davantage d'opportunités d'emploi, verser des salaires équitables dans les plantations et favoriser les innovations dans le secteur agricole : voilà les thèmes autour desquels s'articuleront les entretiens que le ministre fédéral du Développement Gerd Müller va mener au Burkina Faso et en Côte d'Ivoire. Le gouvernement fédéral y promeut de nouvelles méthodes de culture.

L'évolution économique positive dont bénéficie l'Afrique de l'Ouest doit déboucher sur encore plus de perspectives d'emploi, pour les personnes qui vivent sur place, que cela n'a été le cas jusqu'à présent : tel sera le thème central d'un voyage de cinq jours du ministre fédéral Gerd Müller au Burkina Faso et en Côte d'Ivoire.

Par le biais de leurs réformes politiques et économiques, ces deux pays ont jeté, ces dernières années, les bases d'une forte croissance économique. Néanmoins, les normes de travail et le niveau des salaires doivent encore être améliorés dans la culture du coton, du cacao et du café, qui comptent parmi les principaux produits d'exportation de ces deux pays.

Gerd Müller tient les propos suivants :

« Le Burkina Faso et la Côte d'Ivoire montrent comment des réformes peuvent être vecteurs de croissance économique. Mais cette croissance doit profiter à tous dans l'ensemble du pays, elle doit apporter davantage d'opportunités d'emploi, des salaires équitables dans les plantations et des innovations dans le secteur agricole.

Or, cette démarche ne pourra aboutir que si nos chaînes de distribution garantissent pour les produits finaux en Allemagne des conditions de production équitables en Afrique.

Le ministère fédéral du Développement travaille au sein d'alliances dans le cacao, le café et le textile pour réaliser cette ambition. Mon objectif, c'est qu'en Allemagne, la part des ventes de cacao équitable ne soit plus de 4 %, mais de 100 %. »

Grâce à la politique de développement allemande, à des investissements au profit du développement rural et à des méthodes de culture innovantes, les revenus de la population rurale du Burkina Faso se sont sensiblement améliorés. 15 000 agriculteurs utilisant des semences améliorées ont vu leurs recettes augmenter de 20 %.

Dans quelque 3 000 exploitations associées au secteur agricole (en amont comme en aval), plus de 4 000 nouveaux emplois ont d'ores et déjà été créés. Lorsque la transformation et la finition ont lieu dans le pays même, les régions défavorisées bénéficient de nouvelles opportunités d'emploi.

Plusieurs entretiens sont prévus sur place avec le président Kaboré et d'autres membres du gouvernement. Le ministre visitera notamment une usine d'égrenage du coton de la société Faso Coton et le centre d'innovation verte pour la culture du riz à l'école agricole CAP‑Matourkou.

À côté de cela, Gerd Müller se rendra également dans un centre d'innovation verte dédié à la production de riz qui est exploité en coopération avec la fondation Dreyer à Dano.

En Côte d'Ivoire, le ministre s'intéressera par exemple à la situation prévalant dans le secteur du cacao. Avec une part de marché de l'ordre de 40 %, la Côte d'Ivoire est le plus gros producteur mondial de cacao. De ce fait, il s'agit de l'un des secteurs économiques les plus cruciaux du pays.

Dans ce contexte, Gerd Müller visitera PRO‑PLANTEURS, qui est un projet commun de l'association Forum Nachhaltiger Kakao e.V., du gouvernement fédéral et du gouvernement ivoirien dédié à la production durable de cacao. PRO‑PLANTEURS a déjà formé 70 managers de coopératives et 19 organisations paysannes. Plus de 3 600 cultivateurs ont participé à des formations professionnelles.

Le plan Marshall pour l'Afrique sera au cœur des entretiens menés avec le président Ouattara et la banque africaine de développement à Abidjan.

La coopération allemande au développement soutient, dans ces deux pays, le développement économique durable par le biais de la mise en place de chaînes de valeur dans les domaines du coton, du riz, du cacao et de la noix de cajou.

La transformation industrielle de ces matières premières sur place permet d'exporter plus et de réduire la dépendance de ces pays aux fluctuations de prix des matières premières sur les marchés mondiaux.

Le ministre fédéral du Développement Gerd Müller se rendra ensuite en Tunisie.

SOURCE Ministère fédéral des Affaires étrangères (AA), Allemagne

Afrique

Scandale après la nomination de Mugabe par l'OMS

La polémique enfle après la nomination par l'OMS, le 18 octobre, du président zimbabwéen… Plus »

Copyright © 2017 PR Newswire. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.