1 Mars 2017

Algérie: Amrie Saurel - "Rissala est l'aboutissement des années d'attirance pour le monde arabe "

Paris — Rissala (Le message), le nouvel album de 11 chansons en langue arabe est "l'aboutissement" de plusieurs années d'attirance pour le monde arabe et l'écriture arabe, a indiqué mardi à Paris la chanteuse française, Amrie Saurel, qui se présente en tant "messagère de la paix".

"Rissala est l'aboutissement de plusieurs années d'attirance que j'avais, depuis mon enfance, pour le monde arabe et l'écriture arabe et beaucoup de choses m'ont poussé vers la rive sud de la Méditerranée", a expliqué cette artiste montpelliéraine lors d'une conférence de presse pour lancer son album, soulignant qu'elle a un "attachement particulier" pour l'Algérie.

Après le Maroc et la Tunisie, Amrie découvre l'Algérie et décide d'enregistrer son album, en dialecte maghrébin et en arabe classique, avec des musiciens "essentiellement" algériens.

"L'Algérie a été pour mois une découverte incroyable. En traversant la Méditerranée, j'ai trouvé un peuple chaleureux qui parle français et aime qu'on parle sa langue. J'ai eu un attachement particulier pour décider par la suite de lancer cette rissala", a-t-elle dit, soulignant qu'elle n'avait pas cherché la paix ni l'amour, tout comme la langue arabe, mais "je les ai retrouvés en moi-même".

A travers "Daawatou Salam" (Prière pour la paix), "je veux mettre mon identité artistique au service de la paix, contre le terrorisme, les guerres et la destruction, en invitant notamment les enfants à aimer la paix", a expliqué la chanteuse à la voix douce et envoutante qui pense déjà un grand spectacle en Algérie.

Outre "Daawatou Salam", Amrie Saurel, de son vrai nom Magalie Saurel, chante "Enta Omri", "Aayouni", "El Ouali", "Ya Qalbi" "Winek", "Men Ghirek Enta", "Wesh En Goul", "Ya Salam", "Ya Bissalam", dans un arabe dialectal ou classique que même les pays du Machrek peuvent comprendre. Dans un genre musical très varié, du tango, à la valse, en passant par la salsa ou du para-jazz, ces chansons mettent Amrie, dont son public est essentiellement francophone, sur l'aile de la colombe pour lancer son invitation à la paix universelle, au partage et à l'élévation de l'esprit de l'homme, dans un contexte international très explosif.

L'artiste, infirmière qui a poursuivi ses études pour obtenir plus tard un master en communication, a expliqué que pour l'interprétation de ces chansons, pour une francophone qui a des difficultés à prononcer certains phonèmes arabes, il faillait de la recherche pour choisir les mots les plus accessibles pour elle.

Mais ses efforts ne vont pas s'arrêter là, car elle projette, dans la perspective du spectacle en Algérie, de chanter en tamazight. L'apprentissage a déjà commencé pour cette rareté artistique française qui veut renforcer les liens entre les deux rives de la Méditerranée occidentale, soutenant que "nous avons une histoire commune et c'est notre socle".

Algérie

Rabat réagit aux déclarations de Messahel sur le royaume et l'argent du haschich

Le Maroc a annoncé samedi 21 octobre qu'il avait rappelé son ambassadeur en Algérie et qu'il avait… Plus »

Copyright © 2017 Algerie Presse Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.