1 Mars 2017

Seychelles: Les Seychelles émettent des obligations bleues d'une valeur de 15 millions de dollars au profit de l'industrie de la pêche

Victoria Seychelles — Le gouvernement des Seychelles prévoit d'émettre une obligation bleue d'une valeur de 15 millions de dollars sur 10 ans avec des garanties de la Banque Mondiale et du Fonds pour l'Environnement Mondial pour soutenir la transition vers une pêche durable.

Le projet d'obligation bleue des Seychelles, qui fut l'un des trois projets sélectionnés pour être présenté au Sommet des Océans du Monde de l'Economiste qui s'est tenu à Bali du 22 février au 24 février, a été récompensé par le challenge 2017 de l'innovation de l'Océan.

Avec le tourisme et la pêche, les principaux secteurs économiques, le large océan des Seychelles offre la plupart des emplois de la nation insulaire. Maximiser le potentiel global du territoire océanique des Seychelles est au cœur de son agenda économique bleu. Les initiatives économiques bleues des Seychelles portent sur la diversification économique, la sécurité alimentaire et la protection et l'utilisation durable des ressources marines.

Les obligations sont des instruments financiers permettant d'accroître le capital public et privé pour des activités spécifiques qui peuvent générer un retour sur investissement. Les obligations bleues financent souvent le développement d'une pêche durable.

L'archipel des Seychelles dans l'ouest de l'Océan Indien possède une zone économique exclusive couvrant 1,3 million de kilomètres carrés. L'économie de la nation insulaire dépend fortement du tourisme et de la pêche, deux industries dépendantes des abondantes ressources océaniques des Seychelles.

« Le projet d'obligation bleue, qui sera prochainement finalisé, est le résultat du travail de beaucoup, allant de la vision initiale et leadership du Ministre des Finances, aux partenaires engagés tels que le Groupe de la Banque Mondiale et le Fonds pour l'Environnement Mondial et le conseil financier de la « Prince Charles Charities International Sustainability Unit », a déclaré Rebecca Loustau-Lalanne, secrétaire permanente du Département de l'Economie Bleue.

Le produit de l'obligation bleue servira à financer des activités de planification de la gestion des pêches et des prêts destinés à encourager les investissements locaux publics et privés dans des activités compatibles avec la pêche durable, comme la valorisation des opportunités et des emplois et la protection des ressources océaniques. Le produit des obligations bleues sera distribué sur une base concurrentielle à travers le Seychelles Conservation and Climate Adaptation Trust (SeyCCAT) et la Banque de Développement des Seychelles.

Le produit de l'obligation bleue viendra compléter d'autres projets de pêche durable financés par des fonds publics et la mise en œuvre du Plan Spatial Maritime des Seychelles de sa Zone Economique Exclusive (ZEE), un engagement de l'échange de dette pour la conservation et l'adaptation au climat.

Seychelles

Epidémie - Un cas de peste importé confirmé aux Seychelles

L'épidémie de peste à Madagascar a été exportée aux Seychelles. Ce pays aurait… Plus »

Copyright © 2017 Seychelles News Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.