2 Mars 2017

Algérie: Ouargla - La ferme d'élevage de crevette passe en phase de production commerciale en 2017

Ouargla — L'entrée en production commerciale de la ferme expérimentale d'élevage de la crevette d'eau douce d'Ouargla est prévue au cours de 2017, a-t-on appris jeudi du Directeur du Centre national de recherche et de développement de la pêche et de l'aquaculture (CNRDPA).

Fruit d'une coopération entre l'Algérie et la Corée du Sud, cette ferme, dont la production a atteint une (1) tonne en 2016, envisage d'exploiter toutes ses capacités pour entrer officiellement en phase de production commerciale en 2017, a précisé à l'APS Rachid Anane.

Cette opération attendue se fera en vertu d'un protocole d'entente qui sera établi par le ministère de tutelle et la partie Sud Coréenne, ce qui permettra de passer de la phase expérimentale vers celle de la production et de la commercialisation, a-t-il ajouté.

Inauguré en janvier 2016, ce projet d'une capacité théorique de production totale de 20 à 30 tonnes/ an de crevettes à pattes blanche (Litopenaeus vannamei) est appelé à consolider les connaissances techniques et les capacités de crevetticulture dans les régions saharienne, en partageant l'expérience technique et la technologie Sud coréenne avec les techniciens et professionnels nationaux dans le but d'acquérir un savoir-faire dans ce domaine, selon M. Anane.

La vulgarisation et l'introduction d'une nouvelle habitude de consommation dans ces régions, en plus de la création d'une zone pilote spécialisée dans l'élevage de la crevette pour contribuer à la diversification des créneaux d'activités et la création de la richesse, sont d'autres objectifs ciblés à travers la concrétisation de ce projet, a-t-il ajouté.

S'agissant de l'impact économique, cet investissement «ambitieux» doit également être rentable et permettre de créer de la valeur ajoutée, soutient M. Anane en signalant que le prix du produit commercialisé sera fixé conformément à la loi de l'offre et de la demande.

Couvrant une superficie totale de 10 hectares au niveau de la commune de Hassi-Benabdallah, où toutes les conditions naturelles requises sont réunies pour développer l'élevage de la crevette d'eau douce, cette ferme est composée de différentes installations, dont des bassins d'élevage et d'autres d'engraissement et de laboratoires, a-t-il fait savoir.

Dans le cadre du plan d'action 2017-2019, la ferme de Hassi Benabdallah dotera prochainement sa fabrique d'aliment d'une capacité de production de 10 tonnes/ jour, sachant que l'infrastructure est déjà réalisée, dans l'attente de son équipement, signale-t-on.

Conduit conjointement par le Ministère de l'Agriculture, du Développement rural et de la Pêche et l'Agence Coréenne de la coopération internationale (KOICA), avec l'appui technique de l'institut Coréen des sciences de la pêche (NIFS) et le CNRDPA, ce projet a été concrétisé à la faveur d'un financement de 427 millions DA dégagé du Programme de soutien à la croissance économique et d'un apport en devises de 6 millions de dollars US de la Corée du Sud.

Algérie

CAF Ligue des Champions - L' USM Alger ne vise que la qualification et rien d'autre

A quelques jours du rendez-vous africaine face au Wydad de Casablanca, la concentration au sein de l' USM Alger. Les… Plus »

Copyright © 2017 Algerie Presse Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.