3 Mars 2017

Cameroun: Sûreté nationale - L'adieu au divisionnaire Djom Beaulys

Les honneurs militaires lui ont été rendus hier à l'esplanade de l'Ecole nationale supérieure de police de Yaoundé

L'esplanade de l'Ecole nationale supérieure de police de Yaoundé était noire de monde hier, à l'occasion de la cérémonie de présentation des honneurs militaires, à l'Inspecteur général chargé de la sécurité frontalière et de la coordination des services de renseignements, le commissaire divisionnaire Djom Beaulys, décédé le 4 février 2017 à Paris, des suites de maladie.

Autour du délégué général à la Sûreté nationale, Martin Mbarga Nguele qui présidait la cérémonie, de nombreux membres du gouvernement, la famille du défunt, ses collègues, ses amis et connaissances et une foule de curieux, pour cet ultime hommage à un vaillant serviteur de la police. Pas un mot pendant la dizaine de minutes d'un cérémonial militaire réglé comme du papier à musique, strict, pesant, triste et emprunt de solennité.

Né en 1958 à Yatou (Mouanko) dans la Sanaga maritime, Djom Beaulys entre à l'Ecole nationale supérieure de police en 1982 après l'obtention d'une maîtrise en droit des affaires, obtenue en 1981 à l'université de Yaoundé. Dès la sortie de l'école de police, il est tour à tour chef de la police des chemins de fer à Yaoundé, adjoint au chef de service de la Sûreté nationale à Maroua et à Bafoussam. Il retrouve les chemins de fer en 1996 avant d'être nommé chef de service provincial de la Sûreté nationale à Bafoussam, Buéa, et délégué provincial de la Sûreté nationale à Yaoundé en 2003.

Il devient ensuite directeur des renseignements généraux, directeur de la police des frontières et, depuis janvier 2014, il était à la tête de l'Inspection générale chargée de la sécurité frontalière et de la coordination des services de renseignements. Il a été distingué de la médaille de la force publique, chevalier de l'ordre et de la valeur et officier de l'ordre et de la valeur.

Cameroun

Accident ferroviaire d'Eseka - La situation sur les indemnisations

CAMRAIL informe ses usagers, ses partenaires et l'opinion publique que les opérations initiées au… Plus »

Copyright © 2017 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.