5 Mars 2017

Zimbabwe: Inondations meurtrières au Zimbabwe - Les besoins sont énormes

Depuis le mois de décembre, le Zimbabwe est durement touché par des inondations, particulièrement le sud du pays. 246 personnes ont trouvé la mort à cause de ces intempéries, selon le gouvernement. Le Zimbabwe a lancé, samedi 4 mars, un appel à la communauté internationale. Il souhaiterait 100 millions de dollars. Pour Bishow Parajuli, coordinateur du Programme des Nations unies pour le Développement (PNUD) au Zimbabwe, les conséquences de ces inondations sont catastrophiques pour la population.

Des maisons détruites, des routes endommagées et des postes de secours inaccessibles. Le pays subit de plein fouet ces intempéries.

Pour Bishow Parajuli, coordinateur du PNUD au Zimbabwe, les besoins sont énormes.

« On fournit des tentes aux personnes déplacées, de la nourriture et d'autres aides du gouvernement. Des partenaires viennent également aider, mais il y a une pénurie de tentes et de couvertures aussi. Il faudrait une aide et un gros investissement pour reconstruire les ponts », a-t-il souligné.

Mais la reconstruction n'est pas pour tout de suite. Selon les services météorologiques, des pluies sont encore prévues au mois de mars.

Le PNUD redoute un fort impact sur les récoltes qui sont déjà fragilisées para un autre fléau. Depuis l'an dernier, elles sont ravagées par des chenilles légionnaires.

Zimbabwe

Cosafa Cup - Dure leçon pour les Malgaches !

Battues à trois reprises et sur des scores à chaque fois sévères dont la dernière… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.