7 Mars 2017

Somalie: Le secrétaire général de l'ONU à Mogadiscio pour discuter de la famine

Antonio Guterres, le secrétaire général des Nations unies, est arrivé le 7 mars en Somalie, où il doit s'entretenir avec le nouveau président du pays, Mohammed Abdullahi, notamment de la famine qui y sévit.

« Il s'agit avant tout d'une visite de solidarité à la Somalie », a déclaré le secrétaire général de l'ONU à la presse avant de se rendre dans la capitale somalienne. « La combinaison du conflit, de la sècheresse, du changement climatique, des maladies et du choléra est un cauchemar (... ).

« Nous essayons de mettre en place un mécanisme de réponse afin d'éviter le pire », a-t-il indiqué, ajoutant qu'une nouvelle sècheresse ravage le pays.

Selon les agences humanitaires et les autorités somaliennes qui ont décrété fin février l'état de « catastrophe nationale » en Somalie, environ trois millions de personnes y sont menacées par cette famine.

La visite d'Antonio Guterres est la troisième du genre d'un secrétaire général de l'ONU dans ce pays depuis 1993. Ban Ki-moon, son prédécesseur s'était rendu en Somalie en 2011 et 2014.

La première visite de Ban Ki-moon était intervenue quelques mois après que la famine, causée par une grave sècheresse dans la Corne de l'Afrique, eut été déclarée en Somalie. Cette famine, la plus grave en 20 ans, avait fait 260.000 morts.

Le secrétaire général de l'ONU effectue ce déplacement au moment où ce pays est une nouvelle fois rongée par la famine. Et sa rencontre avec le nouveau président élu le 8 février, portera sur sa situation alimentaire.

Elle aura lieu dans l'enceinte de l'aéroport de Mogadiscio défendu par la force de l'Union africaine en Somalie (Amisom) et qui abrite les bureaux des Nations unies, des organisations humanitaires ainsi que des ambassades.

La Somalie est, au même titre que le Yémen et le Nigéria, au bord de la famine. L'ONU a averti que si l'on n'y prend garde, plus de 20 millions de personnes risqueront de mourir de faim dans ces quatre pays.

Pour ce qui est de la Somalie, l'Organisation mondiale de la santé estime que plus de 6,2 millions de personnes - soit la moitié de la population - ont besoin d'une aide humanitaire d'urgence. Notons que le Soudan du Sud est également frappé par la famine.

Somalie

Darfour - L'ONU exhorte à un accord de paix inclusif

Le Représentant spécial conjoint de l'ONU et de l'Union africaine pour le Darfour, Jeremiah Nyamane… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.