7 Mars 2017

Soudan: Un général Premier ministre - Inquiétude de l'opposition

Que faut-il attendre du futur gouvernement soudanais ? Quelques jours après la prestation de serment, jeudi dernier, d'un Premier ministre en la personne du général Bakri Hassan Saleh, la question se pose.

En théorie, ce nouveau gouvernement devait être ouvert à l'opposition à la suite du dialogue national, mais beaucoup en doutent. C'est le cas de l'activiste et opposant Rudwan Dawod (membre du Sudan Congress Party).

Pour lui, le choix d'un général pour occuper ce poste, qui plus est l'un des plus proches conseillers du président soudanais Omar el-Béchir, n'augure rien de bon.

Le message adressé avec cette nomination, c'est que les militaires vont avoir le pouvoir. Nous voulons un pays dirigé par des civils pas par des militaires. Ce général est connu pour son rôle dans les atrocités commises au Darfour et la guerre dans les monts Nuba.

Soudan

10 ans après, des réfugiés du Darfour rentrent au Soudan

Ils avaient fui le Darfour au plus fort de la crise, il y a 10 ans, pour aller en Centrafrique, alors presque stable.… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.