9 Mars 2017

Sénégal: Secteur secondaire - Hausse de l'activité en janvier 2017

Janvier a été faste pour le secteur secondaire. Selon la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE), en rythme mensuel, le secteur secondaire s'est conforté de 3%, au mois de janvier 2017.

Ce résultat est, essentiellement, lié aux bons comportements de l'«égrenage de coton et fabrication de textiles», la fabrication de produits alimentaires (+39,2%), la construction (+1,9%), le raffinage (+22,1%) et la fabrication de matériaux de construction (+3,4%).

Toutefois, de faibles résultats sont particulièrement observés au niveau de la production de sucre (-48,3%), de la fabrication de produits en caoutchouc (-36,2%) et des activités extractives (-6,3%). Sur un an, le secteur a enregistré un repli de 4%, principalement imputable à la construction (-18,6%), aux activités extractives (-12,3%) et à la fabrication de produits céréaliers (-27,4%).

A l'inverse, les conserveries de viande et de poissons (+15,3%), la production d'énergie (+7,5%), les industries chimiques (+21,1%), le raffinage (+43,8), le travail de bois (+54,6%), la fabrication de matériaux de construction (+4,4%) et l'égrenage de coton et la fabrication de textiles (+6,2%) se sont bien comportés sur la période.

Sénégal

16 jours d'activisme pour éliminer les violences faites aux femmes et aux filles

La Campagne des 16 jours d'activisme pour l'élimination des violences faites aux femmes et aux filles,… Plus »

Copyright © 2017 Le Journal de l'Economie Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.