9 Mars 2017

Tchad: "Le pays est presque en banqueroute"

Célestin Topona, le vice-président de l'UNDR au Tchad, critique la mauvaise gestion du pays par le président Idriss Déby. Il déplore le fait que les habitants ont "pâti" de la grève de trois mois des fonctionnaires.

Au Tchad, lundi, l'annonce de la trêve entre syndicats et gouvernement a été synonyme de soulagement. Pendant trois mois, le mouvement des fonctionnaires aura paralysé tous les secteurs publics clé, santé, éducation ou administrations.

Maintenant, la négociation continue, un dialogue salué notamment par l'opposition. Dans la forme, la démarche est honorable, reste à s'attaquer aux questions de fond, estime Célestin Topona, vice-président de l'UNDR, chargé de la communication du parti de Saleh Kebzabo. Il répond aux questions de Tamara Wackernagel.

Tchad

Le Tchad accuse le Qatar de «tentatives de déstabilisation»

Le Tchad a annoncé ce mercredi 23 août la fermeture de l'ambassade du Qatar à Ndjamena. Les… Plus »

Copyright © 2017 Deutsche Welle. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.