11 Mars 2017

Gambie: Travaux du pont sur le fleuve Gambie - Le bac de Banjul en pause

Le bac permettant la traversée des véhicules sur le fleuve gambien sera à l'arrêt à partir de mercredi 15 mars. Selon le secrétaire général de l'Union des routiers du Sénégal, Gora Khouma, qui donne l'information, ce répit est dû aux travaux du pont sur ce cours d'eau.

Le syndicaliste que nous avons joint au téléphone, invite ses collègues au contournement, tout en faisant remarquer que seul le bac qui permet la traversée des passagers sera opérationnel.

A partir du mercredi 15 mars, les passagers désireux de rallier la partie sud du pays en véhicule, devront opter pour la route du contournement ou le voyage par étape.

Un désagrément causé par les travaux qui sont en train d'être effectués sur le pont, informe, le secrétaire général de l'Union des routiers du Sénégal. Des travaux qui ne permettent pas le convoyage des véhicules.

Par conséquent, seul le convoyage simple des passagers sera permis. La cause est selon le syndicaliste qui revient sur sa rencontre avec une délégation du Port gambien du mercredi, 8 mars, «les rotations du bac gênent la conduite des travaux du pont».

«Le grand bac et le pont ayant le même trajet, par conséquent il est important d'arrêter les «va-et-vient» du bac afin que les travaux puissent se faire dans les meilleures conditions», a-t-il indiqué.

Saisi par une délégation de 8 membres envoyés par les autorités portuaires gambiennes, Gora Khouma soutient toutefois qu'il ne connait pas exactement la durée de la pause.

Ce dont il est convaincu cependant est que les arrêts nécessaires seront observés le temps des travaux qui sont prévus sur une durée de plus de 30 mois.

Interpellé sur une saisine officielle de la partie sénégalaise par le gouvernement d'Adama Barrow, le syndicaliste dit n'avoir pas été informé d'une telle décision.

A signaler que la pose de la première pierre de ce pont a eu lieu le 20 février 2015. D'un coût total de 35 milliards Cfa, il doit être supporté par les deux pays à hauteur de 10% chacun, et le reste sera financé par la Banque africaine de développement (Bad). La durée des travaux est initialement prévue sur une période de 36 mois.

La non-diligence de l'ancien président gambien, Yaya Jammeh, peu favorable à sa construction, avait retardé les travaux de l'ouvrage.

Gambie

Des activistes africains bloqués à Lomé depuis cinq jours

Leurs documents de voyage et effets personnels ont été saisis. La ligue des droits de l'homme du Togo… Plus »

Copyright © 2017 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.