13 Mars 2017

Afrique de l'Ouest: La BCEAO bloque les transferts d'argent internationaux d'Orange Money

Photo: Facebook
Orange Money agréé établissement financier par la BCEAO

La Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) interdit les transferts de fonds entre les pays de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) et la France via la société de téléphonie Orange. C'est le cas du Mali, membre de l'UEMOA, pour lequel la BCEA a interdit, fin février, des transferts d'argent avec la France. Depuis la semaine dernière, la mesure est effective au Mali.

« Désormais c'est interdit d'envoyer ou de recevoir de l'argent par Orange Money en France. Ce n'est plus possible », estime, à Bamako, un responsable de kiosque de services de paiement mobile de l'opérateur de téléphonie Orange. Il vient de refuser un transfert international d'argent.

La société pour laquelle il travaille s'est fait taper sur les doigts par la Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest.

La BCEAO argumente que le service Orange Money est autorisé dans et entre les pays membres de l'Union économique et monétaire ouest-africaine.

Mais la société Orange n'a pas de licence pour faire ou recevoir des transferts internationaux, notamment de la France. Un cadre de la BCEAO explique qu'un opérateur, émetteur de monnaie électronique, est différent d'une banque autorisée à effectuer des transferts internationaux.

Après la suspension de ce service, des propriétaires de kiosques de transfert se plaignent. Le service suspendu entraîne un manque à gagner. Les citoyens également recevaient par ce canal de l'argent de la très active diaspora malienne en France.

Quant à la société épinglée, elle ne réagit pas pour le moment.

Mali

L'opposition fête le retrait du projet de révision constitutionnelle

Au Mali, au lendemain de l'intervention télévisée du président Ibrahim Boubacar Keïta… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.