13 Mars 2017

Burkina Faso: Intelligence de la foi - Une sainte Eglise n'est pas une Eglise de saints !

Quand les gens autour de moi évoquent l'Eglise, croyants ou non, c'est rarement pour en dire du bien. Certains rappellent son histoire, décrivant conflits, condamnations, intolérance, Inquisitions, croisades, guerre de religions, destruction de cultures autochtones, silences et collaborations coupables...

Ils ont raison, même s'il ne faut pas oublier que l'Eglise est aussi à l'origine des hôpitaux, des écoles et des universités ainsi que des institutions charitables. Moines et moniales ont défriché et assaini les sols, cultivé la terre et les intelligences.

Des missionnaires chrétiens, écœurés par les injustices, ont, les premiers, défendu les droits des peuples. Mais l'Eglise, comme tout ce qui est humain, a une face ténébreuse et sinistre, tout comme une face claire et joyeuse. Derrière le mot Eglise, d'autres voient une image de l'Eglise catholique latine, une institution hiérarchique et autoritaire organisée comme une pyramide.

Au sol les femmes, à l'entresol les hommes, au premier les religieuses, au deuxième les religieux, au troisième les prêtres, au quatrième les évêques et, dominant tout ce monde, à sa fenêtre, un pape infaillible. Pour d'autres encore, à l'évidence, il n'y a pas « la » sainte Eglise mais « des » Eglises.

A l'intérieur de la communauté catholique, il y a l'Eglise latine (ceux qu'on appelle les catholiques), l'Eglise maronite, l'Eglise arménienne, l'Eglise grecque melkite, l'Eglise syriaque, l'Eglise chaldéenne.

A ces communautés, il faut ajouter les Eglises issues de la Réforme, les « protestants » : calvinistes luthériens, anglicans, baptistes... et les Eglises orthodoxes, qui englobent aussi les melkites, des syriaques, des arméniens grégoriens, des chaldéens nestoriens, etc.

Il y a aussi les Eglises évangéliques. Toutes ces Eglises se sont séparées au fil des soubresauts de l'histoire. Et cette division des chrétiens constitue parfois un obstacle à leur crédibilité, même si le mouvement œcuménique tente de les réconcilier, d'établir entre eux des relations de respect, de les mettre en accord profond, en « communion » tout en préservant les richesses issues de leurs différences.

Oui, l'Eglise est parfois une épreuve pour la foi. Elle n'est pas sainte grâce à ceux qui la composent, même si certains, connus ou anonymes, mériteraient bien une auréole. L'Eglise est sainte parce qu'elle est fondée sur le saint : Dieu. Et que le souffle de l'Esprit l'avive et la ravive.

A sa base, il y a Jésus-Christ, qui a rassemblé douze apôtres et quelques femmes à qui il a livré tout ce qu'il connaissait de son Père. Elle s'est affirmée à la Pentecôte, lorsque les fidèles de Jésus, poussés par son Esprit, ont osé le proclamer Seigneur.

Depuis, elle est composée d'hommes et de femmes ordinaires. Cela dit, à vivre dans la proximité de Dieu, les chrétiens espèrent qu'ils deviendront saints. L'Eglise est donc un signe de l'humanité en marche vers son accomplissement, d'une humanité réconciliée. A l'intérieur de cette Eglise, chacun s'efforce de créer des liens de bienveillance, d'amitié, de solidarité, de partage.

Et les chrétiens sont persuadés que Dieu ne s'enferme pas plus dans l'Eglise constituée d'hommes et de femmes que dans une Eglise de pierre ou de bois. Dieu ne s'intéresse pas qu'aux chrétiens : il accueille quiconque le souhaite.

Jésus est prêt à abandonner quatre-vingt-dix-neuf brebis dans le désert pour aller rechercher une seule qui s'est perdue. Tout le monde a de l'importance pour Dieu.

Burkina Faso

Coris Bank file le coton de la SOFITEX pour 10 milliards de Fcfa

Ça file du coton, du bon coton chez Coris Bank International, la méga banque panafricaine drivée… Plus »

Copyright © 2017 L'Observateur Paalga. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.