14 Mars 2017

Afrique de l'Ouest: Blocage des transferts d'argent d'Orange Money entre trois pays et la France

Photo: Facebook
Orange Money agréé établissement financier par la BCEAO

La Banque centrale d'Afrique de l'Ouest a bloqué les transferts d'argent opéré par Orange Money entre les pays de la zone monétaire ouest-africaine (UEMOA) et la France. Le Mali, le Sénégal et la Côte d'Ivoire sont les trois pays concernés. Selon la BCEAO, ce service de transfert de fonds hors de l'Union monétaire ouest-africaine n'est pas autorisé. Seules les banques ont le droit de le pratiquer.

Ce sont des campagnes de publicité payées par Orange dans la presse pour annoncer ce nouveau service qui auraient mis la puce à l'oreille de la Banque centrale. La BCEAO a envoyé une mission de contrôle en novembre à Abidjan et s'est aperçue que le produit était opérationnel.

Résultat : à la mi-février, l'institution a bloqué tous les transferts. « Il ne s'agit pas de pénaliser Orange. Mais seules les banques sont autorisées à faire ce genre d'opération hors de notre zone monétaire », explique une source à la BCEAO.

En effet, depuis 2016, Orange a reçu trois agréments pour pouvoir émettre de la monnaie électronique au Sénégal, au Mali et en Côte d'Ivoire. Mais cet argent ne peut pas être transféré en France par exemple. « Orange a probablement mal interprété nos textes », explique un expert de la Banque centrale.

En effet, l'institution réserve cette prérogative aux banques pour mieux contrôler les flux financiers. Cela permettrait d'éviter la fuite des réserves de change ou encore de combattre le blanchiment. Les sociétés capables d'émettre de la monnaie électronique comme Orange Money ont été agréées pour se rapprocher des populations, pour des montants plus modestes et des opérations plus faciles.

« Plus vous élargissez le champ d'action, plus il y a des exigences », déclare un spécialiste. Par exemple, contrairement aux banques, les entités comme Orange Money n'ont pas de comptes ouverts à la BCEAO. Le nouveau service de transfert ne devrait donc pas être débloqué, à moins qu'Orange « décide de créer une banque », conclut un expert de la BCEAO.

En savoir plus

La BCEAO bloque les transferts d'argent internationaux d'Orange Money

La Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) interdit les transferts de fonds entre les pays de l'Union… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.