14 Mars 2017

Cameroun: Tomate - Maroua, centre de distribution

Cette spéculation qui part du chef-lieu de la région de l'Extrême-Nord dessert d'autres localités du Cameroun et va même au-delà des frontières nationales.

Un site de chargement de la tomate est en train de voir le jour au lieu-dit « Carrefour Para », à l'entrée sud de la ville de Maroua. C'est à cet endroit que la tomate collectée un peu partout dans le département du Diamaré et conditionnée dans des cartons est chargée dans les camions pour desservir d'autres localités, aussi bien à l'intérieur du triangle national qu'à l'étranger, précisément au Tchad et au Nigeria voisins. Les localités de Godola et Meskine, banlieues de la ville de Maroua, font office de principaux bassins de production de cette spéculation. Les opérateurs économiques qui commercialisent ce produit vont sur place les acheter auprès des producteurs et les acheminent au « Carrefour Para » sur des motos et dans des camionnettes. Dans la ville de Maroua, la tomate abonde. Ce produit est présent dans les étals de tous les marchés de la région.

Il y en a pour toutes les bourses : des tas de 500 F à ceux de 200 F, en passant par 100 F. Les revendeurs vont plus loin en proposant aux ménagères des tas de 50F et même 25F. Il s'agit là d'un produit cultivé dans les marécages. De ce fait, un grand nombre de personnes s'adonne à cette culture, ce qui fait qu'il est difficile d'obtenir des statistiques de production de cette denrée. La tomate en fruit sera ainsi bon prix sur le marché de Maroua jusqu'au mois de mars, puis disparaîtra. D'où le problème de son conditionnement, mieux, de sa transformation locale. Fort heureusement, l'agence régionale de l'IRAD à Maroua est en train de proposer des pistes de solutions puisqu'à la faveur des foires-expositions, cette structure a présenté des échantillons de tomate conditionnée pour être durablement conservée.

Cameroun

Une centaine de boutiques en fumée

Les causes de l'incendie qui a consumé une partie du Marché central, hier, au petit matin ne sont pas… Plus »

Copyright © 2017 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.