5 Mars 2017

Mauritanie: Le FMI salue les mesures pour relancer la machine

communiqué de presse

Les services du Fonds Monétaire International (FMI) ont conclu les entretiens au titre de l'article IV et ont entamé des discussions sur un programme économique appuyé par le FMI.

Selon un communiqué, les autorités mauritaniennes ont adapté résolument leurs politiques économiques aux circonstances difficiles qui perdurent depuis deux ans suite à la baisse des cours des métaux. Elles ont réagi en réduisant fortement le déficit budgétaire de plus de 3% du PIB en 2016, en mobilisant des prêts et dons extérieurs, et en utilisant le taux de change pour regagner en compétitivité.

Le communiqué souligne aussi que les autorités mauritaniennes ont aussi engagé une série de réformes économiques importantes et ont poursuivi les investissements publics, notamment dans l'infrastructure.

Ces actions ont contribué à réduire les déséquilibres macroéconomiques : l'inflation est restée basse à 1,5% en moyenne, le déficit du compte courant de la balance des paiements a baissé à 16% du PIB (12% en excluant les importations du secteur extractif financées par des investissements étrangers) et les réserves de change se sont maintenues à 5 mois et demi d'importations des secteurs non-extractifs.

Toutefois, indique la même source, à l'instar des pays exportateurs de matières premières, la croissance est restée faible à un taux provisoirement estimé entre 1,5 et 2,1% et la dette externe a augmenté, quoiqu'à un rythme moins important, à 72% du PIB (excluant la dette passive due au Koweït).

«Les perspectives de reprise à court terme sont bonnes, soutenues par la remontée des cours des métaux, bien que ce rebond puisse ne s'avérer que temporaire, et par la vigueur de l'investissement public. Le développement du secteur gazier dans les prochaines années pourrait lui aussi soutenir la croissance à l'avenir.

« Les défis sont nombreux, notamment pour soutenir la croissance économique inclusive et la diversification, créer des emplois, réduire la pauvreté qui demeure un défi majeur malgré les progrès réalisés, et consolider les grands équilibres macroéconomiques tout en s'assurant que la dette externe reste soutenable à moyen terme», conclut le communiqué.

Mauritanie

Plaintes contre l'esclavagisme et la torture devant l'ONU et l'UA

A Bruxelles, des avocats ont déposé une plainte internationale pour dénoncer l'esclavage et la… Plus »

Copyright © 2017 Le Journal de l'Economie Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.