15 Mars 2017

Somalie: Navire détourné - Eunavfor confirme un acte de piraterie

Photo: U.S. Navy /Wikipedia
Pirates armés dans l'océan Indien près de la Somalie.

Le bateau détourné lundi 13 mars au large de la Somalie est bien victime d'un acte de piraterie et les hommes armés qui en ont pris le contrôle demandent une rançon : c'est l'annonce faite mardi soir par la force navale européenne anti-piraterie opérant dans la zone. Le sort de l'équipage et du navire est désormais suspendu à l'ouverture de négociations.

Tard dans la journée de ce mardi, soit 24 heures après l'abordage, le permanencier de la force navale européenne Eunavfor est enfin parvenu à entrer en contact par téléphone avec le capitaine du Aris-13. Le commandant de bord a confirmé qu'il avait été abordé la veille par des pirates et que ces pirates demandaient une rançon pour libérer la bateau.

Parallèlement, le gouvernement semi-autonome du Puntland a annoncé avoir dépêché des troupes dans le port d'Alula au large duquel le bateau est amarré. C'est un village de pêcheurs situé sur la côte nord de la Somalie. Les marines européennes surveillent le navire depuis les airs. La situation est donc stabilisée ce mardi.

Selon plusieurs experts, le Aris-13 constituait une cible facile. Alourdi par sa cargaison de pétrole chargée à Djibouti, il naviguait lentement et proche de la côte somalienne.

Les négociations devraient débuter

Affrété par une compagnie des Emirats, propriété d'une société du Panama, le Aris-13 bat pavillon des Comores, sous la direction de huit Sri-Lankais. C'est donc à un attelage de sociétés étrangères que revient désormais la marche à suivre. De l'avis d'un expert, il est probable que des pourparlers vont désormais démarrer entre le chef des pirates d'un côté, des négociateurs professionnels et la compagnie d'assurances du navire. Des négociations qui pourraient durer plusieurs semaines.

Ce ne sont pas des amateurs, ils doivent être dirigés par quelqu'un qui sait ce qu'il fait

Après une certaine accalmie, il s'agit du premier détournement par des pirates somaliens depuis 2012. La Somalie où le chef de la diplomatie britannique effectue ce mercredi une visite surprise. Cela n'avait pas été annoncé pour des raisons de sécurité. Boris Johnson a rencontré le nouveau président somalien.

Somalie

Les forces Al-Chabab ont incendié des villages

En Somalie, le groupe islamiste armé Al-Chabab a incendié de nombreuses habitations lors de raids… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.