15 Mars 2017

Mali: Le siège de la fédération scellé, les employés renvoyés

Photo: Africa Top Sports
Siège Femafoot

Rebondissement dans la crise au sein de la famille du football malien. Alors qu'on croyait les esprits apaisés suite à l'annulation de la décision de dissolution de la Femafoot par le ministre des Sports, les employés de l'instance ont été priés ce jour de rentrer chez eux par des gendarmes.

« Nous avons reçu la visite des policiers avec des huissiers qui nous demandaient de quitter le siège de la Femafoot sur ordre du ministre des Sports. Nous leur avons demandé s'ils avaient une décision de justice. Chose qu'ils n'avaient pas. Après ils nous ont présenté une décision administrative », rapporte le site Footmali qui reprend les propos d'un employé.

Quelques heures auparavant, une note de la FIFA adressée au ministre des Sports, Housseini Guindo ramenait l'ordre fédéral avant une mission de l'instance mondiale pour évaluer la situation. « Nous sommes aux regrets de vous informer que la suite a été contraire audit écrit du 11 mars que le Ministre vous a envoyé par fax et dont nous n'avons pas reçu copie », lit-on dans un courrier adressé ce jour par Mamadou Diallo, secrétaire général adjoint de la Femafoot à la FIFA.

A la suite de sa dissolution de la fédération, le ministre des Sports a mis sur pied un Comité de 19 membres qui devra gérer les affaires courantes. L'actuel bureau de la Femafoot dirigé par Boubacar Diarra arrive à terme de mandat dans 8 mois.

Mali

Des manifestations prévues contre l'esclavage des migrants en Libye

Au Mali plusieurs manifestations vont avoir lieu ce lundi 20 novembre après la diffusion d'une vidéo… Plus »

Copyright © 2017 Africa Top Sports. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.