15 Mars 2017

Afrique: Marché de l'Investissement - Les opérateurs congolais exhortés à saisir les opportunités du forum de Casablanca

Photo: Facebook
Ouverture à Casablanca du Forum international Afrique développement

A quelques heures de l'ouverture, ce jeudi de la 5ème édition du Forum international « Afrique développement » qui se tient du 16 au 17 mars à Casablanca, au Maroc, la ministre des Petites et moyennes entreprises, de l'artisanat et du secteur informel, Yvonne Adélaïde Mougany, a exhorté hier, en présence du directeur général de Crédit du Congo, Mohammed Mejbar, les opérateurs congolais invités à saisir cette opportunité offerte à eux pour développer des partenariats susceptibles de dynamiser les PME congolaises.

« A vous de jouer votre partition et vous avez l'appui du gouvernement ici représenté par ma personne », a lancé la ministre s'adressant aux opérateurs, une dizaine évoluant pour la plupart dans le secteur des services.

Considéré à juste titre comme occasion offerte au Congo et à sept autres pays d'Afrique de présenter les opportunités qu'offrent leurs pays respectifs en matière d'investissement, le Forum de Casablanca est aussi le lieu pour les acteurs économiques et institutions de converger vers les types de partenariats souhaités,.

Ainsi, au regard du potentiel considérable que dispose le Congo, la ministre qui représente, pour la première fois , le Congo au plus haut niveau depuis la première édition, en 2010, a insisté sur la nécessité de voir les opérateurs congolais tirer le maximum de profit et prendre conscience de la responsabilité qui est la leur pour mieux vendre le pays.

« Il vous faut trouver des stratégies pour des relations plus étroites avec le Maroc, à l'instar des Etats de l'Afrique de l'Ouest, ce qui permettra de dynamiser les PME qui connaissent des problèmes de financement », a-elle insisté.

Valoriser le potentiel congolais dans divers secteurs porteurs

Fort de l'expérience marocaine qui se situe à une longueur d'avance du fait de son programme « Maroc vert » qui est le principal secteur économique de ce pays, le directeur général adjoint du Crédit du Congo, filiale du Groupe Attijariwafa bank, EL Kiram, a encouragé les autorités congolaises, mais aussi les opérateurs à tourner vers différentes filières en attente de développement. Il s'agit des secteurs de l'agroalimentaire, de l'agro-industrie, du tourisme, de l'artisanat, de l'habitat et du BTP (bâtiment et travaux publics) pour lesquels le Maroc figure parmi les pionniers au niveau continental.

« Crédit du Congo, à la différence des sept dernières années, s'intéresse de plus en plus au financement des PME, en vue de leur développement », a précisé EL Kiram, soulignant que son groupe s'est résolu dans la création des Leasing qui est une offre spéciale dédiée à la Petite et moyenne entreprise.

Selon lui, à la différence des premières années de l'implantation d'Attijariwafa bank au Congo, en 2009, il se dégage aujourd'hui une courbe ascendante permettant aux PME congolaises d'avoir un accès beaucoup plus d'accompagnement financier, cela en droite ligne avec la direction générale de ce groupe bancaire.

Rassurant la ministre de la disponibilité d'Attijariwafa d'accompagner le Congo, dans le cadre de ses ambitions d'émergence et l'épanouissement des PME, le directeur général de Crédit du Congo, Mohammed Mejbar, à quant à lui, invité les opérateurs congolais à se doter d'une vision et des stratégies en droite ligne avec les objectifs fixés.

« La mission de notre groupe qui est à 100% marocain est de rapprocher la Banque des entreprises africaines, en général et congolais en particulier », a- t-il rappelé.

Pour cette édition, Crédit du Congo a dit avoir obtenu, au profit des opérateurs congolais, 120 rendez-vous d'affaires dont 45 étaient confirmés 24 heures avant l'ouverture du Forum, en attendant la négociation d'autres sur le stand pays représenté par l'Agence congolaise pour la promotion des Investissements.

« Apprenez à saisir les opportunités qui s'offrent à vous ; même pour les opérateurs restés au pays afin de mieux préparer la prochaine édition avec beaucoup plus d'ambitions comme le Burkina Faso dont le président de la République est l'hôte de cette 5ème édition », a conclu Yvonne Adélaïde Mougany qui entend œuvrer pour un accompagnement post forum des opérateurs congolais.

La 5ème édition du Forum international "Afrique Développement" se tient sur le thème: "Les nouveaux modèles de croissance inclusive en Afrique".

Maroc

La Marque Maroc construite au fil du temps et de l'histoire, plus que jamais célébrée dans le monde

Le Maroc a été le premier pays à avoir reconnu l’indépendance des Etats-Unis», a déclaré, en… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.