16 Mars 2017

Sénégal: PONT DE ROSSO - La BAD prête de 6,285 milliards au Sénégal

Ouf de soulagement pour les populations mauritaniennes et sénégalaises. La Banque africaine de développement (Bad) vient d'accorder 6,285 milliards de francs Cfa au Sénégal, pour la construction du pont de Ross, situé au nord du pays, à la frontière sénégalo-mauritanienne. Le ministre de l'Economie du Sénégal, Amadou Bâ a paraphé l'accord ce mercredi avec Janvier Litse, du bureau régional de la BAD Afrique de l'Ouest.

Selon Amadou Bâ, ce projet d'infrastructure régionale, d'un coût global de 57, 482 milliards de francs CFA, constitue une réponse favorable à une vieille doléance des populations du Sénégal et de la Mauritanie, en particulier celles riveraines du fleuve Sénégal. «Cette infrastructure moderne qui répond aux normes et standards internationaux contribuera à améliorer les conditions de transport des personnes et des biens entre le Sénégal et la Mauritanie. Ce pont constitue également un chaînon essentiel sur le corridor transafricain Lagos-Dakar-Tanger-Le Caire. C'est donc un choix politique fort des deux Etats, qui vise à renforcer l'intégration et la coopération en Afrique», dit M. Bâ.

Le directeur du bureau régional de la BAD Afrique de l'Ouest est allé dans le même sens. «Cette signature constitue la démonstration de l'engagement inébranlable de la BAD à accompagner les efforts de développement entrepris par le Sénégal et la Mauritanie», selon Janvier Litse, du bureau régional de la BAD Afrique de l'Ouest.

Sénégal

Uemoa/ Politique énergétique et transhumance transfrontaliere - Le comité interparlementaire évalue les actions

Des députés du Comité interparlementaire de l'Union économique monétaire ouest… Plus »

Copyright © 2017 Le Journal de l'Economie Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.