16 Mars 2017

Afrique du Sud: La procédure de retrait de la CPI pourrait reprendre

Photo: ONU/Rick Bajornas
Le siège de la Cour pénale internationale (CPI) à La Haye

Les autorités en Afrique du Sud laissent entendre qu'elles pourraient reprendre la procédure de retrait de la Cour Pénal Internationale. Au début du mois, l'Afrique du Sud a dû suspendre son retrait de la CPI, une cour sud-africaine ayant jugé que le gouvernement n'avait pas respecté la marche à suivre. Ce mercredi 15 mars, le vice-président Cyril Ramaphosa est revenu sur le sujet devant le Sénat, laissant entrevoir une nouvelle démarche.

Pretoria fait à nouveau allusion à un retrait de la CPI. Mercredi, le vice-président Cyril Ramaphosa est revenu sur les raisons qui ont poussé son gouvernement à engager une procédure de retrait, rappelant que celle-ci avait été annulée pour vice de forme - le gouvernement n'ayant pas consulté le Parlement.

Mais pour Cyril Ramaphosa, les droits de l'homme restent un pilier de la Constitution sud-africaine. « L'Afrique du Sud reste engagée dans la lutte pour les droits de l'homme et contre l'impunité. L'intention de se retirer de la CPI doit donc plutôt être comprise comme une critique de la façon dont fonctionne cette institution et non pas un rejet de ses valeurs », a-t-il déclaré.

Depuis son entrée en fonction, la CPI a ouvert dix enquêtes, dont neuf dans des pays africains. Cela lui a valu de nombreuses critiques sur le continent. Cyril Ramaphosa a indiqué qu'une fois réformée, la CPI pourrait à nouveau être attrayante, mais que -pour l'instant-, l'Afrique du Sud préférait privilégier les institutions africaines. Le gouvernement a désormais besoin de l'aval du Parlement pour initier une nouvelle procédure de retrait, ce qui est quasiment acquis. Après cela, elle pourrait quitter la CPI dès juillet 2018.

Afrique du Sud

L'athlète Oscar Pistorius condamné à une nouvelle peine de plus de 13 ans de prison

En Afrique du Sud, l'athlète Oscar Pistorius a été condamné en appel à 13 ans et 5… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.