16 Mars 2017

Congo-Kinshasa: Haut-Katanga - Moïse Katumbi veut importer 100 000 tonnes de maïs

L'ancien gouverneur du Katanga, Moïse Katumbi a annoncé mercredi 15 mars qu'il allait introduire une demande de permis d'importation de la farine de maïs auprès du gouvernement provincial du Haut-Katanga.

Il espère obtenir rapidement ce document pour faire entrer 100 000 tonnes de farine de maïs achetées en Afrique du Sud.

«Demain [Jeudi], on va introduire le dossier au ministère provincial de l'Agriculture pour qu'on puisse nous délivrer le permis d'importation. Je venais d'acheter 100 000 tonnes parce que ça fait très longtemps que la population du Katanga et de deux Kasaï sont en train de souffrir», a annoncé Moïse Katumbi, faisant allusion à la carence de maïs que connaît notamment la province du Haut-Katanga.

Dans plusieurs villes de cette province, la pénurie a occasionné une flambée de prix. Actuellement, un sac de farine de maïs de 25 kg se vend à au moins 30 000 francs congolais (22,5 dollars américains).

Sur son compte Twitter, l'ex-gouverneur affirme que le sac de farine de maïs qu'il va importer sera vendue à 8 dollars américains.

Moïse Katumbi fait savoir à Radio Okapi qu'il ne se gêne pas d'importer la farine de maïs puisqu'il avait déjà fait avant et pendant qu'il était gouverneur.

Congo-Kinshasa

L'UE remet le couteau sous la gorge du pays

Le Conseil de l'Union Européenne a rendu publiques, hier lundi 11 décembre 2017, ses conclusions en… Plus »

Copyright © 2017 Radio Okapi. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.