16 Mars 2017

Somalie: L'OMS appuie le lancement d'une campagne de vaccination orale contre le choléra

Le gouvernement somalien a lancé mercredi, avec le soutien de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), une campagne de vaccination anticholérique orale ciblant plus de 450.000 personnes à travers sept régions à haut risque du pays.

Il s'agit de la première campagne de vaccination anticholérique orale conduite dans le pays. Elle a lieu à un moment crucial, alors que la Somalie vient de déclarer que les sécheresses qui sévissent actuellement constituent une catastrophe nationale et que le pays redoute une nouvelle famine.

La campagne de vaccination se déroule dans des quartiers choisis de Mogadiscio, de Kismayo et de Beledweyne à travers des sites fixes et mobiles afin d'assurer aux communautés une accessibilité maximale. Les vaccins, qui seront administrés à des personnes à risque âgées d'un an ou plus, sont délivrés lors de deux tournées distinces, du 15 au 19 mars et du 18 au 22 avril.

« Il s'agit de l'une des plus grandes campagnes de vaccination orale contre le choléra menées en Afrique », a déclaré le Docteur Ghulam Popal, représentant de l'OMS en Somalie. « Cette campagne de vaccination contribuera à réduire le nombre de nouveaux cas de choléra, à interrompre la transmission et à limiter la propagation du choléra », a-t-il précisé.

La Somalie est actuellement confrontée à une épidémie de choléra à grande échelle avec plus de 11.000 cas et 268 décès (taux de mortalité de 2,4%) déclarés dans 11 régions depuis le début de l'année 2017.

Les efforts d'intervention du Ministère somalien de la santé, de l'OMS, et du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) et des partenaires de la santé comprennent la recherche active et la gestion efficace des cas de choléra, la campagne intensive de chloration des ménages et la sensibilisation des communautés.

La campagne de vaccination orale a été précédée par de vastes efforts de mobilisation sociale pour informer les communautés des avantages, de la disponibilité et de la nécessité du vaccin. L'OMS rappelle que la vaccination est une mesure préventive contre le choléra qui complète, mais ne remplace pas, les autres mesures traditionnelles de lutte contre le choléra telles que l'amélioration de l'accès à l'eau potable et à l'assainissement ainsi que les mesures et interventions d'hygiène.

La Somalie connait une crise humanitaire depuis plusieurs années en raison des conflits, de l'insécurité, des déplacements de population et d'accès limités au système de santé. Cette situation est davantage aggravée par la sécheresse, la malnutrition et le manque d'accès à l'eau potable et aux installations sanitaires.

Si la sécheresse actuelle et l'insécurité alimentaire persistent, le nombre de cas de choléra risque d'augmenter. Des mesures préventives comme le vaccin oral contre le choléra peuvent atténuer ces chiffres et sauver des vies.

La campagne de vaccination est appuyée par le Groupe de travail mondial sur le contrôle du choléra, l'alliance pour les vaccins Gavi, l'UNICEF et les partenaires de la santé dans ses différentes étapes de planification et de mise en œuvre. L'OMS apporte également son soutien à la campagne dans les domaines de la planification, de l'organisation et du suivi.

Somalie

L'UNICEF et ses partenaires vaccinent des milliers d'enfants contre la rougeole

Près de 30.000 jeunes enfants somaliens, dont beaucoup sont déplacés en raison d'une grave… Plus »

Copyright © 2017 UN News Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.