16 Mars 2017

Afrique: Forum Afrique développement - Les défis de la croissance inclusive au cœur des préoccupations

Photo: Facebook
Ouverture à Casablanca du Forum international Afrique développement

Ouvert ce jeudi à Casablanca, au Maroc, par le président du Burkina Faso, Roch Christian Marc Kaboré, la 5e édition du Forum international « Afrique développement » à laquelle prennent part 30 pays pour près de 2000 participants se veut le lieu de partage d'idées et de convergence pour impulser la croissance inclusive du continent africain dont l'impact est partout ailleurs peu considérable, au regard du taux de pauvreté qui touche plus de 25% des populations

Organisée cette année sur le thème « Les nouveaux modèles de croissance en Afrique », la rencontre permettra, à travers les thématiques qui seront développées en plénière, de jeter les bases de la recherche des meilleures voies de mutualiser les efforts pour une croissance inclusive sans laquelle aucun développement ne serait possible en Afrique.

« L'impact de la croissance inclusive en Afrique est la plus limitée partout ailleurs. Il nous faut donc, au regard des atouts dont dispose le continent, relever le grand défi qui est la pauvreté, pour construire ensemble une Afrique qui gagne et qui bouge », a déclaré en substance le président burkinabé soulignant que le tout passe par la concrétisation du libre échange continental.

Tout en soulignant le rôle combien crucial du secteur privé dans le développement des économies africaines en vue d'atteindre cette quête de croissance inclusive, Roch Christian Marc Kaboré, a aussi invité les décideurs du continent à faire des choix judicieux, dans le cadre de la redéfinition de leur politiques respectives en incluant la formation du capital humain, la dynamisation des secteurs porteurs et la bonne gouvernance, trois volets sans lesquels il est impossible de relever les défis qui s'imposent. Il a en même temps invité les gouvernants à tenir compte des préoccupations premières que sont la satisfaction réelle des besoins des populations, principalement les plus vulnérables.

Développer la dynamique de coopération intra-africaine

Objectif principal de ce forum initié par le groupe (Attijariwafa bank) qu'il dirige en qualité de président directeur général, Mohammed El Kettani a rappelé que ce forum, sept ans après sa création, est devenu une véritable plate-forme d'échange autour des préoccupations touchant au développement du continent africain, mais aussi de réfléchir aux solutions innovantes capables de relever les défis du développement de cette partie du monde.

Réseau d'affaires de premier rang du continent, ce cadre de dialogue et de coopération sud-sud est une contribution du Royaume de Maroc à apporter une main forte au développement dont l'Afrique a grandement besoin. Ainsi, dans cette optique portant sur une vision d'avant-garde de la coopération africaine, plus de 6000 opérateurs de 36 pays ont pu, grâce au forum, se mettre autour d'une table générant ainsi près de 13 mille réunions d'affaires et donnant lieu à quelque 10 mille opportunités d'échanges et d'investissements.

« Le développement du continent ne peut se réaliser qu'à travers un engagement fort à la coopération sud- sud. Ce rendez-vous est devenu incontournable dans l'agenda des opérateurs économiques engagés en Afrique », a-t-il précisé.

La 5e édition se tient dans un contexte marqué par le retour du Maroc au sein de l'Union Africaine et l'adhésion de ce pays à la Communauté des Etats d'Afrique de l'Ouest en tant que membre à part entière. Elle se fixe comme objectif de stimuler l'intégration économique du continent africain. Elle devra jeter les bases de la mise en œuvre du projet de la zone de Libre-échange continentale.

Au regard des enjeux et des défis portés sur une croissance créatrice d'emplois, cette édition 2017 offre aux 30 pays participants, notamment le Congo, une occasion d'examiner les nouveaux modèles de croissance inclusive. Pour ce faire, huit pays présenteront deux jours durant leurs opportunités d'investissements.

Pour la cérémonie d'ouverture, six intervenants se sont, outre le président du Faso, succédé sur le podium pour porter haut l'engagement de l'Afrique aux objectifs de développement de croissance commun. Il s'agit de Mohammed El Kettani ; du ministre marocain des Affaires étrangères, Salahedidine Mezouarpenser ; de la directrice générale de la confédération des entreprises du Maroc, Miriem Bensalah ; du ministre ivoirien du Tourisme, Siandou Fofana, de la ministre gabonaise du Commerce et des investissements privés, Madeleine Berré et de la directrice générale du Club Afrique développement, Mouna Kadim.

En savoir plus

Le Président du Faso est arrivé à Casablanca

Le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré est arrivé dans la deuxième ville du Maroc,… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.