17 Mars 2017

Maroc: Dakhla accueille le gotha des décideurs mondiaux

Photo: liberation
Participation d’un millier de hauts responsables aux travaux du Forum Crans Montana

Participation d'un millier de hauts responsables aux travaux du Forum Crans Montana

Après le succès incontestable qui a marqué les deux précédentes éditions, la Perle du Sud, Dakhla, accueille depuis hier jusqu'au 21 mars le gotha mondial du monde de la politique, de l'économie et des finances dans le cadre du prestigieux Forum Crans Montana (FCM).

Le Forum, qui figure sur l'agenda des décideurs mondiaux et des responsables de haut niveau comme un événement de renom, fêtera, lors de cette édition, le continent africain dans un esprit de paix, de coopération et de bonne gouvernance et mettra l'accent sur le rôle du Maroc dans le développement de l'Afrique, notamment après le retour triomphal du Royaume au sein de sa famille institutionnelle, l'Union africaine.

«Vers la nouvelle Afrique du XXIème siècle. Stabilité, cohésion et solidarité pour un développement durable. Le rôle structurant du Maroc en Afrique» est le thème choisi par les organisateurs pour rendre hommage au continent depuis un sol marocain et africain.

En faisant converger vers la Perle du Sud plusieurs hautes personnalités du monde entier, le Forum Crans Montana perpétue une tradition ancestrale du Sahara marocain, carrefour de rencontres, terre d'échanges et de dialogue, souligne le président de cet événement, Pierre-Emmanuel Quirin.

Cette année encore, ce sont plus d'un millier de participants, venus des quatre coins du monde, qui se retrouveront pour conduire une réflexion approfondie sur l'Afrique du XXIème siècle et son potentiel en termes de coopération Sud-Sud.

Le Forum ne manquera pas, dans ce cadre, de réserver une place privilégiée aux populations locales, aux femmes africaines, aux jeunes entrepreneurs ainsi qu'aux petits Etats insulaires en développement, longtemps laissés en marge des grandes rencontres internationales.

Pour le président honoraire et fondateur du prestigieux Forum, le Suisse Jean-Paul Carteron, la qualité de la participation a révélé au grand jour l'ambition collective qui anime les acteurs africains pour contrer les clichés sur tout un continent et donner la juste mesure de son potentiel et ses atouts pour l'avenir.

Tels sont le credo et la philosophie des organisateurs de ce conclave mondial conçu comme une opportunité de dialogue et de partage des projets et des visions d'avenir entre les hauts représentants de l'Afrique et du reste du monde, et les populations locales.

Au moment où le Maroc accomplit un brillant retour au sein de l'Union africaine, il apparaît plus que jamais essentiel de permettre aux grands décideurs internationaux de découvrir une ville et une région qui sont la démonstration même qu'aucune fatalité ne résiste à une politique visionnaire et volontariste de développement, soulignent les organisateurs.

En effet, cette vision qui préside au développement des provinces du Sud marocain est devenue la source d'inspiration et la référence pour tout le continent africain.

Un accent particulier sera mis cette année sur la sécurité alimentaire et l'agriculture durable à l'occasion d'un High-Level Panel qui mettra en exergue les politiques innovantes que le Maroc a décidé de dédier en partage à ses partenaires africains.

Santé publique, énergies renouvelables, gestion des ressources naturelles, industrie maritime, rôle de la jeunesse et des femmes seront également au cœur des thématiques de cette édition.

En pariant sur Dakhla, les organisateurs du Forum Crans Montana sont conscients que l'avenir de l'Afrique ne serait construit qu'autour de modèles locaux et régionaux, et soulignent que cette ville saharienne, qui jouit d'un emplacement stratégique exceptionnel, se positionne comme une plaque tournante à l'échelle continentale.

En savoir plus

Le Forum de Crans Montana tiendra ses prochaines assises à Dakhla

La réunion prévue du 16 au 21 mars prochain Plus »

Copyright © 2017 Libération. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.