17 Mars 2017

Afrique: Ahmad détrône Issa Hayatou du fauteuil en plomb de président de la CAF

Photo: Lees Dépéches de Brazzaville
Ahmad Ahmad

Libreville — Avec 34 voix contre 20, le jeune président de la Fédération malgache de football, Ahmad Ahmad, a réécrit jeudi le livre d'histoire de la Confédération africaine de football (CAF) en détrônant le très ancien patron de l'instance dirigeante du football africain, le Camerounais Issa Hayatou, lors d'une élection tenue à Addis-Abeba, en Ethiopie.

Bien que ce soit un défi électoral difficile, personne ne donnait une chance à Ahmad au-dessus de Hayatou, le président sortant qui a tenu l'empire au sommet pendant près de trois décennies.

Ahmad a prôné le changement dont le football africain a besoin pendant la campagne électorale, sachant trop bien que, sur le papier, il était un "nain" du football face à Hayatou.

Mais les délégués, désireux de réformes et d'un changement des tendances dictatoriales de Hayatou, ont voté en faveur du retrait du Camerounais, un scénario improbable quelques années plus tôt.

La victoire permettra à Ahmad de donner au football africain une nouvelle orientation pour la première fois depuis la fin des années 1980 et la défaite pour Hayatou l'a effectivement retiré en tant que président de la CAF et aussi en tant que vice-président de la FIFA et membre de son conseil du moment. Hayatou postulait pour un huitième mandat.

Les spécialistes du football estiment que la défaite de Hayatou peut avoir été provoquée, entre autres choses, par la menace d'une poursuite pénale, du fait que l'autorité égyptienne de la concurrence a recommandé que lui-même et son secrétaire général soient référés à un tribunal sur un accord de marketing et de télévision estimé à 1 milliard de dollars américains.

En outre, le Comité de vérification de la FIFA a déposé une plainte auprès du Comité d'éthique de la FIFA demandant la disqualification d'Issa Hayatou parce qu'il a été inculpé dans une procédure pénale pour délit.

En novembre 2010, il a été accusé d'avoir accepté des pots-de-vin dans les années 1990 en ce qui concerne l'attribution des droits de télévision de la Coupe du monde.

Avec toutes ces accusations contre lui, la chute de Hayatou de son poste semblait imminente aux urnes.

Hayatou, âgé de 70 ans, est devenu un autre vétéran du football (tout comme Sepp Blatter de la FIFA), poussé par un désir de changement découlant du scandale de la FIFA en 2015.

Les antécédents d'Ahmad ne sont pas bien connus à travers le continent sauf qu'il était un sportif qui plus tard est devenu le président de la Fédération de football malgache.

Comme nouveau président de CAF, Ahmad a maintenant la possibilité d'apporter le changement pour lequel il a fait campagne et de faire avancer le football africain, y compris gagner plus de chances pour l'Afrique dans une Coupe du mnde élargie de la FIFA.

La liste de tous les présidents de la CAF jusqu'à ce jour est la suivante:

Abdel Aziz Abdallah Salem (1957-1958)

Abdel Aziz Moustafa (1958-1968)

Abdel Halim Muhammad (1968-1972)

Yidnekatchew Tessema (1972-1987)

Abdel Halim Muhammad (1987-1988)

Issa Hayatou (1988-2017)

Ahmad Ahmad (2017 à ce jour).

En savoir plus

Présidence de la CAF - Triste fin de match pour Issa Hayatou

Coup de tonnerre à la Confédération africaine de football (CAF). En effet, l'inusable et insatiable… Plus »

Copyright © 2017 Infos Plus Gabon. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.