16 Mars 2017

Algérie: Le changement climatique lié à un accroissement de certaines maladies

Washington — Le réchauffement climatique, en contribuant à un accroissement de la pollution de l'air et à un changement de l'habitat de moustiques vecteurs de maladies infectieuses, fait que davantage de gens sont malades, estime un groupe d'associations médicales américaines dans un rapport publié mercredi.

Ce groupe, la "Medical Society Consortium on Climate and Health", qui représente plus de la moitié du corps médical aux Etats-Unis, cite une aggravation de l'asthme et une plus grande fréquence des pathologies pulmonaires et cardiaques ainsi que des maladies infectieuses.

Son objectif est de lancer une campagne pour aider les décideurs à comprendre les dangers pour la santé du changement climatique et ce qui doit être fait pour les minimiser.

Les mesures envisagées sont surtout une accélération de la transition vers des sources d'énergie propres et un changement de certaines habitudes des Américains, invités à moins se déplacer en voiture, mais davantage à vélo ou à pied.

"Les médecins partout dans le pays constatent que le changement climatique rend les Américains plus malades", explique la Dr Mona Sarfaty, à la tête de ce nouveau consortium de onze grandes associations médicales professionnelles.

Ce rapport, intitulé "Alerte médicale ! Le changement climatique nuit à notre santé", sera largement distribué parmi les élus du Congrès, à majorité républicains et qui comptent dans leurs rangs de nombreux climato-sceptiques.

Le document pointe notamment les dangers pour la santé pulmonaire et cardiaque d'un accroissement du nombre d'incendies de forêt et de la pollution de l'air liée au réchauffement du climat ainsi que les effets néfastes sur l'organisme des vagues de chaleur extrême, qui deviennent plus fréquentes.

Les auteurs citent aussi l'accroissement des infections qui se propagent par des tiques, comme la maladie de Lyme, et des moustiques vecteurs du virus du Nil occidental, de la dengue et du Zika, dont l'habitat s'élargit de plus en plus vers le nord avec le réchauffement.

En raison du changement climatique, les phénomènes météorologiques extrêmes comme les ouragans et les sécheresses risquent de devenir de plus en plus fréquents et aussi plus destructeurs, ce qui peut affecté la santé mentale des populations affectées, estime aussi le rapport.

Selon les auteurs, citant une enquête d'opinion, la plupart des Américains ne sont pas conscients du fait que l'accroissement des attaques d'asthme et des allergies est lié au changement climatique.

Algérie

Médias - Le pays ouvre la porte à l'existence officielle des chaînes privées

Alors que le secteur de l'audiovisuel algérien était monopolisé par l'Etat depuis des… Plus »

Copyright © 2017 Algerie Presse Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.