16 Mars 2017

Afrique du Sud: Jacob Zuma pris à partie sur le versement des aides de l'Etat

Le président Jacob Zuma était à nouveau devant le Parlement jeudi 16 mars. Une intervention qui pour une fois s'est déroulée plus ou moins dans le calme, les députés du parti radical de Julius Malema ayant boycotté la session. Le chef de l'Etat a toutefois été pris à partie par le reste de l'opposition au sujet d'une affaire qui touche 17 millions de personnes dans le pays : le versement des aides de l'Etat.

Jusqu'au bout, le président Zuma a soutenu sa ministre du Développement social, Bathabile Dlamini, qui se trouve depuis des semaines sous le feu des critiques. Le gouvernement verse chaque année près de 10 milliards d'euros d'allocations. Un paiement qui est sous-traité à une entreprise, dont le contrat s'achève à la fin du mois.

Mais la justice exige que ce contrat, entaché d'irrégularités, ne soit pas renouvelé. L'opposition accuse la ministre en question d'incompétence, voire de corruption et demande sa démission.

« L'Afrique du Sud est en crise : 17 millions de personnes sont assises en ce moment même à la maison et se demandent s'ils vont pouvoir toucher leurs allocations. Il s'agit de la responsabilité de la ministre. Les Sud-Africains veulent son départ. Elle doit partir », a lancé Mmusi Maimane, leader de l'Alliance démocratique (DA), principal parti d'opposition.

Le président Jacob Zuma insiste sur le fait que les aides sociales seront payées à temps et qu'il n'y a pas de crise. « L'Etat de droit ne dit pas qu'il faut punir quelqu'un parce que vous soupçonnez que cette personne va commettre un crime. Non, je ne suis pas d'accord. Il n'y a pas de crise », a affirmé le chef de l'Etat.

Au-delà de la crise que pourrait provoquer le non-paiement de ces aides au 1er avril, l'affaire est entachée d'irrégularités et illustre le bras de fer au sein du gouvernement entre proches du chef de l'Etat et ceux rangés dernière le ministre des Finances, qui tente d'imposer plus de transparence dans les dépenses de l'Etat.

Afrique du Sud

Parlement panafricain - Fin de session à Midrand

Il aura plané durant ces deux dernières semaines comme un air de campagne électorale sur les… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.