16 Mars 2017

Afrique: RCK vs USM Alger - Les Faucons à 90 minutes d'une qualification historique

Le Rail club du Kadiogo va tenter une qualification historique pour les phases finales de la ligue des champions ce samedi 18 mars à 15h30 au stade du 4-Août. Malgré la défaite de 2-0 au match aller face à l'USM Alger, les Faucons ont le droit d'y croire.

Le RCK est revenu d'Alger avec une défaite de 2-0. Un score assez lourd mais surmontable, selon l'encadrement du Rail, car aucun journaliste n'avait pu effectué le déplacement avec l'équipe. Le premier à croire en la qualification est le coach des cheminots, Kamou Malo : "on sait qu'on a 2 buts à remonter et ce qu'on a vu à l'aller, nous laisse penser qu'il y a de la place pour se qualifier". Par contre le seul représentant burkinabè en campagne africaine, devra faire sans son portier et capitaine, Aboubacar Sawadogo, suspendu pour cumul de cartons jaunes. "Il y a notre 2e portier, Valentin Kouakou. C'est vrai qu'il n'a pas assez de compétitions, mais on l'a recruté en fonction de cette campagne africaine et je pense que le message que Aboubacar Sawadogo a transmis à Kouakou est de se transcender sur cette rencontre" nous a assuré le coach Malo.

Pour lui, que la qualification soit possible après 15 minutes ou à l'issue des 90 minutes, c'est la même chose. Mais d'ores et déjà, lui et son groupe sont avertis devraient éviter le piège des Algériens qui viendront jouer au cinéma. "Nous allons attirer l'attention du trio arbitral sur ça. La qualification du RCK doit être une ambition de tout un peuple, celui du Burkina. Pour que l'équipe fanion puisse continuer de briller, il faut aussi que les clubs brillent au haut niveau" a-t-il dit.

C'est le même langage que tient le PCA du club, Amado Traoré. "Nos joueurs savent qu'ils sont à 90 minutes de quelque chose d'exceptionnel. Ils n'ont pas besoin qu'on les y motive. Il sont suffisamment engagés pour aller chercher cette qualification, tellement ils ont supporté des choses au match aller" nous a dit Amado.

Pour ne rien négliger, le patron du club a pris toutes les dispositions nécessaires. "On a d'abord mis les joueurs dans de meilleures conditions. C'est la raison pour laquelle, dès leur retour d'Alger, l'équipe a été internée au COMET pour lui permettre de bien récupérer, mais aussi de bien manger car c'est important et d'être enfin disponibles pour l'encadrement technique", a affirmé le PCA. Dans cette aventure, le Rail a été soutenu par des bonnes volontés comme Rahim Ouédraogo, qui a promis 2 millions aux joueurs en cas de qualification.

Pour gagner la bataille du 12e homme, près de 1200 élèves de l'école de la police viendront faire l'animation. Les supporters des autres clubs ne seront pas en reste, car pour ce match là, il faut une mobilisation sans faille autour des Faucons.

Burkina Faso

Arrestation de Pascal Zaïda - Les explications de la police nationale

«A l'appel de certaines organisations associatives, dont le «Mouvement Populaire de la Jeunesse» et le… Plus »

Copyright © 2017 L'Observateur Paalga. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.