16 Mars 2017

Burkina Faso: Téléphonie mobile - Airtel vire à l'Orange

Le réseau téléphonique Orange, longtemps annoncé en lieu et place d'Airtel, a officiellement sous les couleurs Oranges marqué son avènement sur le sol burkinabè le jeudi 16 mars 2017 à Ouagadougou. Une conférence de presse a permis aux cadres de la direction du groupe et d'Orange Burkina Faso d'exposer leurs ambitions et le plus qu'ils vont apporter à l'univers de la télécommunication.

Orange est l'un des principaux opérateurs de télécommunications dans le monde. Il annonce aujourd'hui le lancement de sa marque au Pays des hommes intègres. Cet évènement intervient moins d'un an après la finalisation de l'acquisition d'Airtel par le groupe conjointement avec Orange Côte d'Ivoire et démontre les ambitions d'Orange sur le marché de l'Afrique de l'Ouest.

Premier opérateur à lancer les services financiers sur mobile et internet 3,75 G au Burkina Faso, Orange poursuivra son développement dans ces domaines en tant que leader. Sa solution Orange money qui permet les transferts internationaux va s'étendre à encore plus de pays de la zone de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA). L'extension de son réseau de fibre optique va contribuer à conforter sa notoriété en tant que premier fournisseur d'accès à Internet et de connectivité aux entreprises. L'ambitieux plan de modernisation du réseau Orange et la force d'innovation de sa maison mère au Burkina Faso fera profiter à ses plus de 6,3 millions d'abonnés d'une expérience client incomparable.

Une marque à l'écoute du client

Le lancement de la marque Orange au plan national est également l'occasion d'accueillir et de mettre à l'honneur les hommes et les femmes d'Orange Burkina Faso qui œuvrent au quotidien à offrir une expérience nouvelle aux clients.

Pour la directrice exécutive communication et marque, Béatrice Mandine, les journalistes sont les témoins privilégiés de ce "rebranding" (changement de position et d'identité d'une marque). Cet aboutissement est le fruit d'un travail énorme accompli entre les équipes du Burkina et du groupe Orange en général. « Nous souhaitons la bienvenue au Burkina Faso qui est le 21e pays accueillant une marque qui est forte, singulière et proche des gens. Elle apporte une réponse personnalisée, la plus pertinente aux besoins des clients. Orange, c'est aussi un état d'esprit à incarner et nous sommes fiers de célébrer cette arrivée. La marque s'adapte à la révolution digitale. Elle est assez jeune et est née au Royaume Uni en 1994 », a-t-elle longuement expliqué.

A en croire le directeur général d'Orange Burkina, Ben Cheick Haidara, l'investissement est estimé à 15% du chiffre d'affaires annuel qui est de 21 milliards de F CFA. « 1/3 va être utilisé pour la fibre optique qui va quitter la Côte d'Ivoire et cela représente 5 à 6 milliards de F CFA.

Le P-DG d'Orange Afrique et Moyen-Orient, Bruno Mettling, a déclaré qu'ils ne sont pas là par hasard et ils veulent intégrer le Burkina Faso à la grande famille Orange, car cela est stratégique. « Les autorités burkinabè ont mis en place une ambition de développement du numérique. Le plan national de développement économique et social (PNDES) fait du numérique un des axes fort du développement du pays. Le renouvellement de l'ensemble des équipements et l'amélioration de la qualité des services mobiles vont être assuré », a-t-il confié.

La société Orange est présente dans 21 pays en Afrique et au Moyen-Orient et compte plus de 120 millions de clients avec 5,2 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2016. Son produit phare, "Orange Money", est disponible dans 17 pays et compte plus de 30 millions de clients.

Burkina Faso

1er mai, 2017 - Le message du ministre en charge du travail

Travailleuses et travailleurs du Burkina Faso, Plus »

Copyright © 2017 L'Observateur Paalga. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.