18 Mars 2017

Sénégal: Pont de Rosso - Un ouvrage de promotion de l'intégration régionale et sous-régionale

Le ministre de l'économie et des finances de la Mauritanie, Moctar Ould Djay et le Directeur Général du Bureau Régional de Développement et de Prestation de Services pour l'Afrique du Nord de la Banque Africaine de Développement (BAD), Mohamed El Azizi, ont signé à Nouakchott (Mauritanie), l'accord de prêt relatif au financement du Projet de construction du pont de Rosso entre la Mauritanie et le Sénégal

Selon un communiqué, ce projet est cofinancé par la Banque africaine de développement (BAD), la Banque européenne d'investissement (BEI), l'Union européenne (UE), ainsi que les gouvernements de la Mauritanie et du Sénégal pour un coût total estimatif de 87,62 millions d'euros. L'ouvrage de 2 x 1 voies permettra de relier les 1461 m qui séparent la rive mauritanienne de la rive sénégalaise du fleuve Sénégal.

Ce projet, en plus de stimuler les échanges entre les deux pays, permettra de réduire considérablement le temps de franchissement jusque-là opéré par un bac qui ne fonctionne qu'à certaines heures à raison de quelques traversées par jours.

De plus, indique la même source, la construction d'un pont sur le fleuve Sénégal est accompagnée par la mise en place de mesures de facilitation des transports et du commerce devant permettre une augmentation très sensible du trafic des voyageurs et des marchandises et une nette réduction du temps d'attente à la frontière entre les deux rives du fleuve Sénégal. Le projet permettra enfin de réduire les coûts de transport et la durée des voyages et contribuera de manière non négligeable au développement des deux pays grâce à l'amélioration des infrastructures de transport, de la compétitivité et au partage de la croissance économique.

Au-delà de l'intégration entre la Mauritanie et le Sénégal, ce projet permettra de relier l'Afrique du Nord et l'Afrique subsaharienne comblant ainsi l'un des chaînons manquants du corridor transafricain No 1 (le Caire - Dakar), et conduira à un développement des activités de transport le long des corridors transafricains Tanger - Lagos, et Alger - Dakar.

Sénégal

Audience renvoyée au 3 janvier pour Khalifa Sall

Au Sénégal, le procès de Khalifa Sall devait s'ouvrir ce jeudi 14 décembre. L'ancien maire… Plus »

Copyright © 2017 Le Journal de l'Economie Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.