18 Mars 2017

Mali: La FIFA suspend le Mali après la dissolution de la Femafoot par le gouvernement

La Fédération internationale de football (Fifa) suspend le Mali pour ingérence politique. Les problèmes au sein de la Femafoot, la Fédération malienne de football, gangrène le monde du sport. Le ministre des Sports a donc décidé d'y mettre fin en annonçant sa dissolution.

Les bureaux de la Fédération malienne de football (Femafoot) sont cadenassés. Il y a quelques jours, c'est la police qui est venue expulser les occupants du bâtiment, après l'annonce de la dissolution du bureau par le ministre des Sports. Une dissolution qui va à l'encontre des règles de la Fifa, qui estime qu'il s'agit d'une ingérence politique.

Le Mali est donc exclu de toutes les compétitions internationales à venir. Mais pour certains dirigeants du football malien, comme Ahmadou Nimaga, président de l'AS Bamako, club de première division, c'est un mal pour un bien.

« Au départ c'était une guerre interne, explique-t-il. Et puis ça s'est étendu au fil du temps et ce qui nous amène aujourd'hui à trois ans et demi de conflit. Nous, les acteurs du football, nous souffrons de cette situation. Réellement ça ne nous fait pas plaisir que l'Etat s'immisce dans le football mais c'était nécessaire et vraiment salutaire pour nous qu'une décision soit vraiment prise. Qu'on remette tout à plat afin que nous puissions repartir sur des bases réelles. »

Une guerre interne entre les dirigeants, des accusations de détournement de fonds et un conflit sans fin. En annonçant la dissolution du bureau, le ministre des Sports connaissait les conséquences, mais a voulu faire avancer les choses coûte que coûte.

Mali

Arrestation d'un «baron» du trafic de drogue de la sous-région

L'Office central des stupéfiants du Mali le qualifie de «baron du trafic de cocaïne» dans la… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.