18 Mars 2017

Afrique Centrale: La BDEAC engagée à soutenir la diversification des économies

La Banque de développement des Etats de l'Afrique centrale (BDEAC) entend appuyer les pays membres de la sous-région dans la diversification de leurs économies, afin d'atténuer les effets de la crise occasionnée par la chute des matières premières, a indiqué le 18 mars à Brazzaville, le vice-président de cette institution financière, Armand Guy Zounguéré-Sokambi.

Au terme du conseil d'administration de la BDEAC, Armand Guy Zounguéré-Sokambi a notamment déclaré,« nous sommes saisis de l'effet du choc sur les matières premières. Nous sommes également persuadés que pour l'atténuer nous devons renforcer la politique de la Banque dans la diversification économique. Nous devons aller vers les niches au niveau du service, au niveau du commerce et des marchandises pour voir comment accompagner les pays dans cette démarche de développement ».

Ajoutant : « La BDEAC est plus que jamais engagée auprès de nos Etats. Sous la direction du nouveau président, nous allons renforcer notre politique pour mobiliser beaucoup plus de ressources ».

Interrogé sur la situation financière actuelle de la Banque, Armand Guy Zounguéré-Sokambi a répondu qu'elle se portait bien grâce aux réformes engagées. Dans la même optique, des formations de renforcement de compétences du personnel de la Banque seront organisées.

Le nouveau président de la Banque a pris ses fonctions

Après le conseil d'administration, les actionnaires de la BDEAC ont tenu une assemblée générale au cours de laquelle, l'Equato-Guinéen, Fortuno Ofa Mbo Nchama, a pris ses fonctions en tant que nouveau président de la banque, pour un mandat de cinq ans.

Selon le nouveau président, la situation économique des pays de la sous-région est un défi à relever. Pour ce faire, un plan stratégique 2017-2021 sera adopté dans les prochains mois.

« Je crois que nous ne devons plus nous engager dans des grands projets qui épuisent les ressources. Nous devons plutôt, investir sur des projets qui permettent à nos Etats d'épargner leurs devises en terme d'importation. Nous devons aussi produire pour baisser le coût de ces importations », a souligné Fortuno Ofa Mbo Nchama.

Huitième président de la BDEAC, Fortuno Ofa Mbo Nchama, a été nommé lors de la treizième session de la conférence des chefs d'Etat de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (Cémac), tenue le 17 février en Guinée Equatoriale. Il succède au Tchadien Abbas Mahama Tolli, actuellement gouverneur de la BEAC.

Créée en 1975, la BDEAC a, entre autres missions, de promouvoir le développement économique et social des pays de la Cémac via le financement des investissements nationaux et multinationaux intégrateurs. Elle apporte également son concours aux Etats, organisations sous- régionales, institutions financières et aux opérateurs économiques pour la mobilisation des ressources financières et le financement des projets.

Afrique Centrale

Procès en appel de Hissène Habré - Le verdict définitif jeudi

Condamné l'année dernière à la prison à vie pour crimes contre l'humanité,… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.