18 Mars 2017

Congo-Brazzaville/Algérie: Coupe de la Confédération/16e de finale - FC Renaissance du Congo écarté par Mouloudia Club d'Alger

Après avoir passé le tour préliminaire de la Coupe de la Confédération en éliminant le FC Akanda du Gabon, le FC Renaissance du Congo a vu sa première aventure en compétition africaine interclubs s'arrêter en seizièmes de finale.

Battu deux buts à zéro au match aller en terre algérienne par Mouloudia Club d'Alger, le club fondé en 2014 de la dissidence avec Daring Club Motema Pembe et tuteuré par le pasteur et évêque Pascal Mukuna n'a pas réussi, le vendredi 17 mars 2017 au stade des Martyrs de Kinshasa une « remontada » tant souhaité par ses nombreux supporters. FC Renaissance du Congo n'a pas pu faire mieux qu'une difficile et insuffisante victoire de deux buts à un. Toutefois, les joueurs du coach ivoirien François Guehi n'ont pas été ridicules, ayant réussi à sauver l'honneur.

Notons-le, le onze de départ des Renais a été composé du gardien de but Héritier Nke Bopili, et dans le champ, Djuma Shabani alias Wadol, Christian Ngimbi Mapangu, Nzungu Mafuani Mazowa, Hénoch Inonga Baka en défense, Kalindula Nsoki Kali, le Camerounais Ayuk Takwo, Rashidi Asumani Many, le Camerounais Alfred Mfongang Tabot, le Brésilien Wanderley Ferreira Sylva et Jésus Muloko Ducapel. Sur le banc des remplaçants, on a retrouvé le portier Guy Serge Mukumi Mulamba, Roddy Manga Dianzenza alias Sissoko, Robert Wilangi Bolikango, Nicolas Okito Kazadi, Rashidi Musinga Kuamambu et Arnold Mola Nzitisi.

Le club orange entame pourtant bien la partie en inscrivant rapidement un premier but dès la 7e minute de jeu. Un centre de Jésus Moloko Ducapel est détourné par le défenseur algérien Bouhenna dans ses propres buts. À la fin de la première période, le FC Renaissance mène au tableau d'affichage. Mais au retour des vestiaires, les Algériens tentent des incursions dans le camp renais. Sur un centre de Cherif El Ouazzani, Karaoui récupère le ballon et sert Mehdi Kacem dont la frappe légèrement déviée par un défenseur de Renaissance du Congo trompe le gardien de but Héritier Nke qui pourtant semblait faire un match assez tranquille.

Cette égalisation de Mouloudia, à la 50e minute de jeu, douche les espoirs des joueurs de François Guehi qui doivent en ce moment-là marquer trois buts pour prétendre à une qualification. Mais les Renais repartent à l'assaut, apportant de plus en plus de danger dans la surface de réparation du club algérois, mais sans concrétiser les actions. À la 80e minute, c'est un autre défenseur algérien, Boudebouba qui bat son gardien de but Chaouchi, avec un but contre son camp sur un autre centre en retrait d'un attaquant de Renaissance. Et malgré les six minutes de temps additionnés, les joueurs de l'entraîneur Mouassa vont bien au contraire monopoliser le ballon, éloignant quelque peu les Renais de leur surface de réparation. Le FC Renaissance est donc le premier club congolais éliminé des compétitions africaines interclubs.

Pour l'entraîneur François Guehi, ses joueurs n'ont pas joué selon les consignes données, ils n'ont pas vraiment apporté le danger dans le camp de Mouloudia. « Nous avions perdu dès le match aller, le football va vite », a-t-il réagi. Eliminé de la Coupe de la Confédération, Renaissance du Congo va se recentrer sur le Play-Off de la 22e édition du Championnat national de football. Le club orange a réussi à s'extirper de la phase des groupes, ne pouvant plus être rattrappé à la troisième place occupée, les deux premières positions étant occupées par l'AS V.Club et le Daring Club Motema Pembe.

Congo-Brazzaville

Le Président Sassou N'guesso inaugure le méga Dangote Cement de Ndingui

Plus de 300 millions de $ US d'investissements pour inonder le marché congolais de 1.500.000 tonnes… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.