17 Mars 2017

Sénégal: Ngniby - Accident mortel d'un jeune garçon fauche par un camion en plein cœur du village - Les populations expriment leur indignation

Fortement mobilisées et très remontées contre les automobilistes, habitués à traverser leur village à vive allure, les populations de Ngniby ont exprimé hier, jeudi 16 mars, leur indignation suite à un accident, le énième du genre à survenir dans cette commune. Il a coûté la vie au jeune Baba Thiam, parti aider son père, spéculateur de petites denrées, dans le marché du village. Par la voix de leur porte-parole Amy Ndiaye «Ngniby», ces populations ont donné hier un ultimatum d'une semaine pour poser des ralentisseurs. Sinon, préviennent-elles, elles vont prendre leurs propres responsabilités en installant leurs propres «dos d'âne» et attendront de pieds fermes toutes personnes qui les en empêcheront.

Ainsi, après moult correspondances déposées sur la table des autorités et des agences techniques de confection des routes comme Ageroute, ces populations disent n'avoir jamais eu gain de cause. Au moment où dans leur village, les véhicules en partance pour Touba ou le Nord, continuent encore de faucher les populations, surtout les enfants en âge d'aller à l'école qui payent le plus lourd tribut. Le dernier accident en date, remonte à l'édition 2017 du grand Magal de Touba. Un véhicule qui partait à la ville religieuse a aussi percuté dans ce village un jeune garçon qui traversait la chaussée.

Manifestant ainsi leur ras-le-bol, ces populations ont brûlé hier des pneus et immobilisé le camion dont le chauffeur a pris la fuite, après son forfait. N'eût été l'intervention de la gendarmerie, ce camion serait encore gardé par les populations du village dont certaines menaçaient même de le réduire en cendres. Puisque parmi les manifestants figuraient quelques élus locaux, c'était aussi l'occasion de parler des principaux maux qui hantent la sécurité des populations de Ngniby, dans leur grande majorité.

En dehors des bandes armées qui écument souvent le village et ses environs, les représentants des populations ont aussi parlé de la vétusté du réseau électrique local. Avec, à certains niveaux des branchements, des fuites provoquant régulièrement des accidents mortels par électrocution. Surtout pendant l'hivernage où beaucoup de producteurs perdent leurs chevaux dans ce genre d'accident.

Sénégal

Deux financements de la BID pour le développement du pastoralisme et le TER

La Banque islamique de développement(BID) et le Sénégal ont signé vendredi en Arabie… Plus »

Copyright © 2017 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.