17 Mars 2017

Sénégal: Célébration des 15 ans d'existence au Sénégal - Eurogerm réfléchit sur les solutions de la filiale blé

Des industriels et des spécialistes de la farine se sont réunis, mardi dernier 14 mars à Dakar, pour célébrer les 15 ans d'implantation d'Eurogerm au Sénégal, une filiale française qui s'est spécialisée dans la production et la commercialisation de solutions technologiques pour les utilisateurs de farine. Au menu des discussions à l'ouverture du séminaire qui prend fin demain, le secteur du blé pour trouver une céréale alternative quand on sait que le taux d'importation de cette céréale est l'un des «importants» au Sénégal.

Pour célébrer ses 15 années d'existence au Sénégal, Eurogerm, une filiale française qui travaille dans la production et la commercialisation de solutions technologiques pour les utilisateurs de farine, a organisé mardi dernier 14 mars à Dakar, un séminaire technique. La rencontre de deux jours qui a regroupé des industriels et des spécialistes de la filière, devra permettre de réfléchir sur les solutions aux problèmes des céréales, particulièrement tout ce qui touche la filiale blé, farine et les céréales locales.

Selon le directeur d'Eurogerm, Amadou Seck, le « débat a porté sur la filière blé car le Sénégal importe 550 mille tonnes de blé par an qui représentent une facture de 90 milliards Cfa ». A l'en croire, « le secteur du blé est important d'où la nécessité de voir comment on peut, entre autres, apporter des solutions par une céréale alternative comme le mil, le maïs, le sorgho».

Sur ce, le directeur général du groupe Eurogerm, Benoît Huvet, embouche la même trompette en laissant entendre « qu'on doit pouvoir trouver d'autres solutions pour d'autres zones en utilisant une partie des cultures vivrières dans la région car le blé n'est pas la seule céréale, il y'a en a d'autres comme l'orge, l'avoine etc. qui peuvent être cultivés ici ». Et si, l'entreprise est implantée au Sénégal depuis lors, « c'est parce qu'il fait partie des pays les plus démocratiques en Afrique qui ne constitue pas de risques aux partenaires », a fait savoir Benoît Huvet.

Dans le cadre de la célébration des 15 ans d'implantation au Sénégal, des journées portes ouvertes ont été également organisées au siège de l'entreprise à Sodida. «Il s'agit d' aider les boulangeries sénégalaises à s'équiper avec des partenaires français qui ont exposé pour solutionner le manque d'équipements pour régler les problèmes d'hygiène et de qualité au niveau du pain », a dit Amadou Seck.

En effet, Eurogerm qui s'est spécialisée dans la fabrication des améliorants de boulangerie qui sont «indispensables» à la fabrication du pain mais également des correcteurs de farine pour tous les utilisateurs de farine, exporte aujourd'hui dans beaucoup de pays.

Sénégal

La CEDEAO évalue ses dix ans d'expérience en matière d'assistance électorale, mardi

Cotonou, la capitale économique du Bénin, accueille, à partir de mardi, un atelier sur les dix ans… Plus »

Copyright © 2017 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.