19 Mars 2017

Tchad: Des peintures rupestres du site d'Archei vandalisées

Les autorités sont en colère après les dégradations constatées sur les gravures rupestres classées au patrimoine mondial de l'humanité par des inconnus dans la région de l'Ennedi au nord-est du pays. Le ministre de la Culture Mahamat Saleh Haroun est très remonté et promet déposer plainte contre X dès ce lundi.

Les gravures rupestres de l'Archei sont des tableaux gravés sur les parois rocheuses du Nord-Est tchadien depuis des millénaires. Cette richesse culturelle a été inscrite au patrimoine mondial de l'humanité l'année dernière, mais il y a quelques jours on a découvert que des mains inconnues y ont écrit avec de la peinture à huile.

Colère du ministre de la Culture, Mahamat Saleh Haroun : « S'en prendre à ceci, c'est s'attaquer non seulement à la mémoire de nos ancêtres, mais aussi à l'histoire de notre pays.

En ma qualité de ministre chargé du développement touristique, de la culture et de l'artisanat, je condamne ces actes barbares.

Et, dès lundi, mon département déposera une plainte contre X, afin que les auteurs de ces actes ignobles soient recherchés et traduits devant la justice pour répondre de leurs actes ».

Le classement du site de l'Archei implique de la part du Tchad son entretien et surtout sa sauvegarde en l'état. C'est pourquoi le ministre appelle à l'esprit civique de tous : « Il en va de notre passé et de la construction de notre identité », a-t-il ajouté.

Tchad

Le choléra fait plus de 50 morts

L'épidémie de choléra fait des ravages à l'est du Tchad. Selon des chiffres fournis par le… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.