20 Mars 2017

Centrafrique: Touadéra boucle sa tournée internationale à Paris

Le président centrafricain est à Paris où il doit être reçu à l'Elysée ce lundi 20 mars. Faustin-Archange Touadéra achève une tournée internationale qui l'a conduit à New York la semaine dernière où il a plaidé la cause de la RCA devant les Nations unies.

Quand elle a mis fin il y a cinq mois à l'opération Sangaris, la France a répété qu'elle continuerait à être le porte-voix de la Centrafrique dans les institutions internationales.

Pourtant, si Paris soutient les autorités légitimes centrafricaines, une divergence de taille persiste avec Bangui. Jusqu'à présent la France a toujours jugé prématurée la levée de l'embargo sur les armes qui pèse sur le pays.

La semaine dernière au Conseil de sécurité, Faustin-Archange Touadéra s'est une nouvelle fois plaint de cet embargo et a demandé que les Forces armées centrafricaines une fois formées par le programme européen EUTM, puissent être équipées en armes et matériel pour être déployées sur le terrain. Rien n'empêche que Bangui demande une procédure d'exemption aux Nations unies, répond-on à Paris.

Concernant ce programme EUTM, le président centrafricain déplore la « cadence trop lente », selon lui, de cette formation. Des annonces pourraient être faites ce lundi.

Par ailleurs, si Faustin-Archange Touadéra salue officiellement l'initiative de paix menée par l'Union africaine, il dénonce les pressions pour que l'amnistie soit accordée à certains chefs de guerre dans le cadre de ces discussions.

Selon lui, ce genre de mesures est la cause des échecs des précédents programmes DDR en RCA. Enfin, la situation dans la région de Bambari sera également au menu des discussions.

La France soutient l'entreprise de restauration de l'autorité de l'Etat dans cette ville et la posture robuste de la Minusca qu'elle a appuyé avec des survols d'avion de chasse le mois dernier.

Centrafrique

Onze volontaires de la Croix-Rouge tués depuis le début de l'année

Le président de la Croix-Rouge centrafricaine, Antoine Mbao-Bogo, a condamné les tueries des volontaires… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.