19 Mars 2017

Cameroun: Paul Biya / Sergio Mattarella - Retrouvailles à Rome

Photo: camerooun Tribune
Paul Biya, le président camerounais

La rencontre au sommet entre le chef de l'Etat et son homologue italien a lieu ce jour au palais du Quirinal.

La place et le palais du Quirinal, résidence officielle du président de la République italienne vont, en fin de matinée ce jour, dérouler le tapis rouge au couple présidentiel camerounais.

Hissé au sommet de l'une des sept collines de Rome, le palais du Quirinal est l'un des bâtiments les plus prestigieux de la capitale italienne, tant du point de vue artistique que du point de vue politique.

N'y sont reçus que les hôtes d'envergure mondiale à la notoriété établie. C'est dans la cour de cet espace mythique, manifestation achevée de la réussite architecturale italienne, que Paul et Chantal Biya auront droit aux honneurs que leur rendra la garde prétorienne italienne.

Il sera alors 11 h à Yaoundé. Après la cérémonie officielle d'accueil du couple présidentiel camerounais, le président de la République italienne, Sergio Mattarella, s'entretiendra en tête-à-tête avec son homologue camerounais, Paul Biya (dans la Sala del Brustolon).

Cette rencontre au sommet sera couronnée par une déclaration à la presse (dans la Sala degli specchi) au cours de laquelle les deux présidents seront face aux médias.

Le programme du premier jour de la visite d'Etat du chef de l'Etat Paul Biya en Italie s'annonce fort chargé. L'essentiel de la journée d'aujourd'hui sera consacré aux aspects purement diplomatiques et protocolaires.

Après l'étape du palais du Quirinal, le couple présidentiel camerounais ira déposer, dans l'après-midi, une couronne de fleurs à l'autel de la patrie (mairie de la ville de Rome). Juste après, Paul Biya se rendra au palais Chigi (Primature) où il s'entretiendra avec le président du Conseil (chef du gouvernement italien), Paolo Gentiloni.

Puis, il effectuera tour à tour une visite au palais Giustiniani ou siège le Sénat et au palais Montecitorio (chambre des députés). L'un des temps forts de cette journée sera le dîner d'Etat qu'offre ce soir à 20 h Sergio Mattarella à son homologue camerounais, Paul Biya.

Une occasion que saisiront les deux hommes d'Etat pour unir leurs voix et leurs efforts et renforcer le partenariat stratégique entre l'Italie et le Cameroun, louer une fois de plus l'exemplarité de la coopération entre les deux pays.

Celle-ci se manifeste par un climat de dialogue politique constructif et l'appui multiforme de l'Italie au Cameroun. Comme à Yaoundé il y a un an, les deux chefs d'Etat vont réaffirmer leur engagement dans la lutte contre le terrorisme et l'extrémisme violent qui menacent la stabilité et la sécurité internationales.

La visite qu'effectue le chef de l'Etat camerounais en Italie relève, selon les exégètes des questions diplomatiques, de l'élégance diplomatique.

Cette visite intervient un an presque, jour pour jour, après celle effectuée par Sergio Mattarella au Cameroun du 17 au 20 mars 2016. Avant de quitter Yaoundé, le chef de l'Etat italien avait invité le président de la République Paul Biya à effectuer une visite officielle en Italie.

Le chef de l'Etat camerounais honore ainsi un rendez-vous pris il ya un an avec le président italien. Mais, l'on ne saurait atténuer la dimension économique de ce 5e voyage de Paul Biya en terre italienne. Nonobstant l'habillage protocolaire et diplomatique du déplacement, la visite du président Biya a une forte teneur économique.

Au cours de son séjour italien, il va se livrer, comme à diverses autres occasions similaires à un exercice de diplomatie économique. La coopération économique entre les deux pays suit une courbe ascendante à en juger par le nombre croissant des investissements italiens au Cameroun.

Le chef de l'Etat est venu à Rome avec les ministres dont les portefeuilles reflètent les priorités de la visite (Minrex, Minepat, Mintp, Mindel-Minfi). Il entend faire profiter au Cameroun des opportunités qu'offre la troisième économie de la zone euro et la 8e du monde.

L'Italie compte beaucoup pour la construction de l'émergence du Cameroun dont les bases ont été jetées depuis quelques années par le président Paul Biya.

A Rome depuis samedi dernier, Paul et Chantal Biya ont été accueillis à l'aéroport international Léonard-de-Vinci de Rome Fiumicino par le ministre italien de la Cohésion territoriale et le Mezzogiorno, le Pr Claudio De Vincenti et ainsi que par le chef du Protocole d'Etat diplomatique italien.

Le dispositif d'accueil était également constitué de Dominique Awana Essama et Antoine Zanga, respectivement ambassadeurs du Cameroun en Italie et auprès de la cité du Vatican.

Mais, la diaspora camerounaise en Italie a battu le rappel des troupes pour réserver au couple présidentiel camerounais un accueil des plus chaleureux à l'hôtel Rome Cavaleri, lieu de résidence de Paul et Chantal Biya.

En savoir plus

Chantal et Paul Biya s'envolent pour l'Italie

A la tête d'une délégation de cinq membres du gouvernement, Paul Biya et son épouse, ont… Plus »

Copyright © 2017 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.