20 Mars 2017

Afrique de l'Ouest: UEMOA - Progression de la masse monétaire de 10,2%

A fin décembre 2016, la masse monétaire dans l'UEMOA a progressé de 10,2% en glissement annuel. Cette évolution traduit une augmentation de 17,2% des créances intérieures et un repli de 23,2% des avoirs extérieurs nets.

Sur le marché monétaire, le taux moyen pondéré des injections de liquidité à une semaine s'est situé à 3,8505% au quatrième trimestre 2016, en hausse de 124 points de base en glissement annuel. De même, sur le marché interbancaire, le taux d'intérêt sur le compartiment à une semaine est ressorti en hausse de 118 points de base pour s'établir à 4,8011% au quatrième trimestre 2016.

Au niveau des conditions de banque, il est noté une quasi-stabilité des taux débiteurs. En effet, hors taxes et charges, le taux débiteur moyen est ressorti à 7,09% au quatrième trimestre 2016, contre 7,08% à la même période de l'année dernière.

L'analyse par pays révèle une hausse du taux d'intérêt débiteur moyen au Bénin (+125 points de base), en Côte d'Ivoire (+5 points de base), au Niger (+16 points de base) et au Togo (+9 points de base), contre des baisses respectives en Guinée-Bissau (-120 points de base), au Burkina (-91 points de base), au Mali (-65 points de base) et au Sénégal (-24 points de base).

Le taux d'intérêt moyen appliqué aux dépôts à terme a, pour sa part, progressé de 31 points de base, passant de 5,03% au quatrième trimestre 2015 à 5,34% au cours du quatrième trimestre 2016.

Sénégal

Dakar et Banjul s'engagent à développer davantage le secteur de la pêche (officiel)

Banjul, 24 marsLe Sénégal et la Gambie ont signé vendredi à Banjul plusieurs accords portant… Plus »

Copyright © 2017 Le Journal de l'Economie Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.