20 Mars 2017

Congo-Brazzaville: Les élèves incités à faire le choix des métiers

Les élèves des établissements scolaires d'enseignement général de Brazzaville y compris ceux de l'école militaire général Leclerc ont été encouragés le 18 mars, à faire le choix des métiers lors de la 7ème édition du forum intitulé « info métiers », organisée par l'Institut Saint François d'Assise, situé à Makabandilou dans la périphérie de Brazzaville

Ce forum vise, entre autres, à susciter des vocations à certains élèves en recherche d'une orientation de formation ou de métier ; de les guider et de leur communiquer une information sur des métiers précis; de les aider à faire le point et de rassembler des informations nécessaires pour les guider dans leur choix ainsi que sur les lieux de formation au lycée et dans l'enseignement supérieur qui y correspondent.

En effet, la rencontre a été marquée par des communications sur divers métiers et la visite de stand des Forces armées congolaises. Les communications ont porté sur les métiers d'architecture ; d'électricité ; des Forces armées congolaises ; du tourisme et loisirs et bien d'autres.

Le métier d'architecture a été présenté par l'ancien ministre Gaston Gapo. L'orateur a expliqué que l'architecture est l'œuvre d'esprit qui se définit dans le domaine de l'émotion et du sublime.

Selon lui, l'architecte ne construit pas seulement des maisons, englobe tous les domaines et contribue au développement économique d'un pays. Il crée des espaces verts individuel et communautaire en veillant à l'environnement.

Le directeur de la promotion des loisirs, Donatien Mbani, a exposé sur les différents métiers liés au monde du tourisme et des loisirs.

En déplorant le manque de cadres dans ce domaine au Congo, il a encouragé les élèves à choisir la filière de maintenance touristique; statisticien en tourisme ; montage de projet ; économie touristique ; technologie d'hébergement et de droit touristique.

Au terme des communications, certains élèves ont dévoilé le choix de leur métier tandisque d'autres n'ont pas trouvé dans ces présentations leur compte. Anne-Emmanuelle Obambi, en classe de première scientifique, passionnée d'un esprit créatif a choisi le métier d'architecture.

« J'ai commencé à dessiner depuis mon enfance sur l'environnement. En suivant le ministre Gapo j'ai été très heureuse d'apprendre que ce métier est une œuvre de l'esprit car à travers mes dessins j'exprime ce qui est caché en moi ». De même Yves-Henri Okoï en classe de seconde a abondé dans le même sens. Il se dit fasciné par la beauté des bâtiments.

Par ailleurs, l'élève Simmy-Djoh Obambi qui s'attendait à une communication sur le métier de défenseur du droit a indiqué : « J'attendais l'intervention d'un avocat car je désire l'être mais l'intervention des forces armées congolaises m'a suscité l'envie des armes en se souvenant de mon grand-père qui me racontait ses histoires qu'il fallait défendre le pays et assurer la sécurité des autres ».

Notons que le directeur adjoint de l'Institut Saint François d'Assise, Guy Cano, a expliqué que ce forum est une étape importante dans la construction du projet d'avenir non seulement scolaire mais aussi professionnel de ces élèves.

« La question d'orientation est déterminante et implique dans une perspective d'avenir bien ciblée de permettre aux élèves de faire le bon choix », avant d'ajouter « Je vous invite chers élèves à déterminer votre choix à travers toutes ces présentations pour votre avenir ».

Congo-Brazzaville

Un film sur la pêche pour sensibiliser sur la baisse des captures

La grille des programmes de la télévision nationale congolaise s'est enrichie d'un nouveau documentaire,… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.