20 Mars 2017

Congo-Kinshasa: Dr Michel Kaswa - « Le pays dépiste un peu plus de 120 000 malades tuberculeux »

Le Docteur Michel Kaswa, directeur du Programme national de lutte contre la tuberculose (PNLT) indique que la RDC a dépisté en 2016 plus de cent vingt mille malades tuberculeux, qui ont parfois été infectés par d'autres maladies.

«Aujourd'hui le pays dépiste un peu plus de cent vingt mille malades tuberculeux. Et sur les cent vingt mille malades tuberculeux, près de la moitié ont accès au dépistage du VIH/Sida.

Et parmi ceux qui ont accès au dépistage au VIH, 12 % sont Co-infectés, c'est-à-dire qu'ils ont à la fois la tuberculose et le VIH Sida », fait remarquer le Dr Michel Kaswa.

Le directeur du PNLT qui dresse l'état des lieux dans la lutte contre cette maladie en RDC révèle aussi l'existence d'une tuberculose qui résiste aux antibiotiques.

«Nous avons aussi en 2016, sept cent malades qui souffrent d'une forme particulière de tuberculose qu'on appelle la tuberculose pharmaco résistante.

C'est une tuberculose qui se caractérise par la résistance aux antibiotiques les plus puissants dans le traitement de cette maladie.

Deux causes sont incriminées : soit il y a eu une mauvaise adhérence au traitement soit le malade a eu accès à des médicaments de mauvaise qualité», précise le Dr Michel Kaswa.

Congo-Kinshasa

Le sort du président Kabila après décembre 2017 au menu du sommet de Brazzaville

Brazzaville accueille, ce jeudi, un sommet spécial de la CIRGL (Conférence internationale sur la… Plus »

Copyright © 2017 Radio Okapi. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.