20 Mars 2017

Ile Maurice: Meurtre de Reena Rungloll - La liberté refusée aux deux nouveaux suspects

La Central Investigation Division de Moka a procédé à l'arrestation de deux nouveaux suspects dans le cadre du meurtre de Reena Rungloll. Il s'agit de Nitin Mahadewa, le frère du principal suspect, Jimmy Amlesh Mahadewa et de Johann Barclay, un adolescent de 18 ans.

Les deux suspects ont comparu en cour de Moka, sous une charge provisoire de meurtre, lundi 20 mars. La police ayant objecté à leur remise en liberté conditionnelle, ils ont été reconduits en cellule. Leur prochaine comparution est prévue au lundi 27 mars.

Reena Rungloll avait été poignardée par son amant, Jimmy Amlesh Mahadewa, le 31 octobre 2016. Ce dernier était passé aux aveux en expliquant qu'il avait, dans un accès de colère, accidentellement infligé un coup de couteau à la victime. Il a également admis avoir brûlé le cadavre dans un champ de canne, à Trianon.

Ile Maurice

Navin Ramgoolam - «L'affaire Sobrinho est le plus gros scandale financier que le pays a connu»

L'affaire Alvaro Sobrinho a été l'un des principaux sujets abordés par Navin Ramgoolam, lors du… Plus »

Copyright © 2017 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.